Le recours aux forêts

Accueil > ... > Forum 41

Toitures végétales

16 octobre 2004, 17:43, par Le recours aux forets

Le toit végétal assure de nombreuses fonctions :

Il permet la régulation des eaux de pluie en absorbant une grande partie des précipitations (50 à 100 %), et en relâchant graduellement une partie de l’eau accumulée. Cela évite ainsi l’engorgement des canalisations lors de violents orages.

L’eau récupérée par le toit végétalisé est réinjectée dans le cycle naturel de l’eau par évaporation de l’eau contenue dans le substrat et évapotranspiration des plantes, ce qui contribue à créer un microclimat dans les volumes situés sous la surface du toit. Lors de fortes chaleurs, on observe un effet de rafraîchissement de plusieurs degrés, dû à cette évaporation.

D’un autre côté, durant la saison froide, les toits végétalisés ont un effet de réchauffement en s’opposant à la déperdition de chaleur. Ils permettent en effet de transférer le point de gel depuis la surface immédiate du toit jusque dans la structure du sol qui la surmonte.
Les plantes jouent également un rôle sur la pollution en retenant les poussières et autres impuretés atmosphériques, en dégageant de l’oxygène, et en absorbant du gaz carbonique grâce au phénomène de photosynthèse.
En outre, de telles structures contribuent à la protection phonique des bâtiments (bruits de la ville et trafic aérien).
Enfin, la longévité de telles toitures est augmentée. Alors que les surfaces des toits non protégés subissent d’importantes fluctuations thermiques qui mettent à rude épreuve le revêtement du toit et les structures qui le supportent, la végétalisation permet de réduire les fluctuations de températures d’environ 30 °C. De plus, elle assure une protection contre les effets néfastes du rayonnement ultraviolet et les dommages mécaniques.