Le recours aux forêts

Accueil > Cabanes > Les forums sur les cabanes > Le Forum "Echanges et annonces" autour des cabanes et de la vie dans les (...)

Le Forum "Echanges et annonces" autour des cabanes et de la vie dans les bois

dimanche 1er mars 2009, par Le recours aux forêts

Ce forum est dédié aux échanges et anonces autour des cabanes. Dons et contres dons en forment l’esprit. e don se veut désintéressé et intemporel, cependant, pour faire honneur au don, la personne en bénéficiant fera un don en retour, qu’on appelle le contre-don. Il ne s’agit pas d’un acte d’échange de valeurs puisque le receveur n’est pas tenu de rendre le don et la valeur des dons ne rentre pas directement en compte.

Merci de laisser vos messages concernant tous les échanges de points de vue, autour des cabanes et de leur construction.

Pour envoyez une nouvelle annonce, cliquez sur :
Répondre". Ne gardez pas le sujet "Le forum Echanges et annonces". Mettez dans la rubrique "sujet" le sujet de votre annonce en quelques mots.

N’hésitez pas à mettre votre adresse e-mail. Vous recevrez ainsi directement à votre adresse toutes les réponses des internautes.

Pour répondre à un message : cliquez en bas de l’annonce sur : répondre à cette discussion". Vous pouvez dans le sujet préciser le sujet de votre message. Là aussi n’hésitez pas à laisser votre adresse mail. Vous recevrez directement les réponses par courriel.

Messages

  • Bonjour,
    Je désire rencontrer des personnes intéresses par un projet de hameau de cabanes,roulottes,yourtes...de 20m2 maxi + maison commune, en Touraine, Maine-et-Loire ou Poitou.
    En fait ne rien inventer mais reprendre l’exemple du Campement (près de Bordeaux) et le Quartier de la Baraque (Louvain en Belgique).Voir infos sur ce site.
    Ou sinon simplement une co-location d’une maison à la campagne avec jardin collectif et toilettes à compost,en Touraine.

    • je suis intéressée pour la même chose, dans le Béarn, près des montagnes Pyrénées, achat en commun d’un terrain, ou prêté par un paysan sympa à la retraite ? tipis yourtes roulottes tout de bon, pouvez mz contacter par mail. à biente ! prenez soin de vous ! merci

    • Nous sommes un couple de quadras qui avons décidé de quitter ce monde qui ne nous convient pas !
      Nous sommes dans "la construction d’une vie" en roulotte pour un "long voyage sans retour" sur les routes de France et d’Europe.
      Accepteriez-vous de nous faire parvenir des renseignements sur les possibilités que vous connaissez de réaliser une roulotte autonome répondant à des besoins fondamentaux et précis, (hauteur, largeur, longueur, droit juridiques, autonomisation et matériaux).
      Nous pensons, que votre démarche rejoint la notre, et que nous pourrions échanger des connaissances afin de pouvoir continuer à croire que tout est possible ! Votre tranche de vie nous intéresse, car nous avons besoin d’un port d’attache (une station d’accueil) en parfaite cohésion avec notre esprit.
      Notre motivation dépasse les idées préconçues, car notre besoin est de se réaliser, nous en avons les moyens, la force et les connaissances !
      Nous vous remercions, pour l’attention que vous porterez à nos recherches et les réponses que vous y apporterez !
      Très cordialement.
      Catherine et Philippe

    • Je n’ai rien à vous proposer mais je trouve excellente votre idée et vous encourage vivement à la réaliser. Quitter la ville, la société, repeupler l’imaginaire sans se fixer, noble concept et hélas prélude d’un monde futur exangue et privé de tout confort. Je vous envie moi qui suis un nomade dans l’âme ! Bonne route !
      Bon c’est pas tout ça, je croyais être sur bonnebaise.com, et dans cinq minutes y a du foot à la télé, Fernanda viens là ! Qui est-ce qui m’a foutu une bonne femme pareille ? Bon, j’attends, tu viens oui ? Qu’est-ce qu’on mange ? Du cassoulet ? Oui ça ira, t’as de la bière au frais ? Apporte. Et fais taire ce gosse il m’empêche de voir mon sport. Casse-toi le clébar ! Fernanda fous le chien à la cave il bouffe mes apéricubes !
      Bruno San Marco

    • salut Bruno.
      merci pour tes encouragements !
      quand tu dis que c’est se privé de tout confort, je crois que tu te trompes ! notre choix est celui du bien vivre et le confort fait parti de notre cahier des charges !
      cuisine salle de bain avec bain , chauffage, récupération des eaux pluviale, et épuration de cette dernière pour une réutilisation, énergie solaire bien évidement !
      la grande difficulté sera pour le chenal, car il lui faudra nous supporter ! lol......
      A bientôt.
      Philippe,Catherine

    • nous sommes interressé par un projet de hameau de cabanes dans le maine et loire au sud d’angers. Nous avons beaucoup de questions quant a la législation. les terrains de loisirs (non constructible) sont-ils éligiblent pour ce type de projet ? quels type de déclaration ???
      Nous rejoignons aussi tout a fait l’idée de ne pas vivre sans un confort minimum et raisonné.
      nous nous interressons au chauffage bois, aux chauffe-eaux solaires, aux maisons bioclimatiques... en bref nous cherchons a construire plus inteligement et surtout beaucoup moins cher que ce que nous proposent les entrepreneurs ! Nous n’avons pas envie d’être esclave d’un pret sur 25 ans avec des mensualités énormes. Nous ne voulons pas nous construire une belle tombe habitable viabisé et respectant les normes VIVRELEC. Nous ne pensons pas être des utopistes. Nous souhaitons connaitre nos voisins et vivre en harmonie dans un hameau. nous sommes pret a partager un lieu collectif au centre de ce hameau qui permettrai des économies d’echelles (machines a laver, douches, toilettes, salle télé ???...). nous tenons aussi a ce que chacun puissent jouir d’une intimité certaine permettant la pérenité du projet.

    • ce serait juste une petite question : alors voila... j’ai 16 ans (je n’ai pas encore mon BAFA) et je voudrais, cet été, encadrer comme monitrice des jeunes qui partent en forêt (scouts ou autres...) croyez vous que ce serait possible ? et si vous avez des infos en hte savoie...

    • salut contacte moi par lmon mai que voici
      arane@fastermail.com
      merci

    • Bonjour !

      Je recherche une cabane dans un arbre a louer en Belgique ... Si quelqu’un pouvait me filler un ptit coup de main ca serait sympa !!! merci bcp ...

      northvorg@hotmail.com

    • il ny pas besoin de permis de construire pour une cabane de plus les matériauxqui la composent peuvent de récupération
      et ou de bois trouvé sur place alors faire payé un loyé pour une cabane c’est bien sortie d’une logique débile.
      je te propose de la contruire toi même et ou avec tes amis
      sa leur feras plaisir il y a de la documentation des plans ect...
      dans des livres sur le net dans ton envie et tes souvenir d’enfant

    • Merci pour tes encouragements, moi qui commence à en construire une,
      je m’étonne qu’il n’y ait pas besoin de permis de construire,dépêchons -nous avant que la CEE nous ponde une super loi
      la dessus.

    • Bonjour

      Je suis a la recherche d une cabane a louer pour un week end debut fevrier quelque part en wallonie et si possible avec un feu ouvert ou un poele a bois...
      Si vous connaissez des plans je suis preneur... Merci beaucoup
      Fred

      feltonleclair@yahoo.com

    • Bonjour, j ai un projet de constructions légères dans le Maine et Loire sur un terrain très agréable

    • Bonjour, j ai un terrain à bas prix au nord d’Angers . Je vis dans les bois et j aimerai partager mes projets de constructions simples mais confortables à prix modérées

    • Bonjour, j ai un terrain à bas prix au nord d’Angers . Je vis dans les bois et j aimerai partager mes projets de constructions simples mais confortables à prix modérées

    • Bonjour,je trouve excellent ton mode de vie ;si j’ai bien compris actuellement tu vis en foret.Je suis minimaliste,mais malheureusement dans une region ou les gens sont tres consumeristes,à la campagne certes mais trop proche de Paris(100 km).Personne pour partager mes aspirations alentour,c’est dommage.
      Je suis productrice de plantes aromatiques et medicinales et saisonnière une partie de l’année ;et là je peux echanger avec des personnes qui ont le meme sens de l’existence.
      On pourrait un peu echanger sur nos modes de vie ;ici j’essaie de tendre à celà malgré tout !
      A bientot ;Anne France.lestisanesduthymerais@gmail.com

    • Bonjour,
      Nous voulons échanger notre coin de paradis dans les Alpes du Sud pour les Cévennes, alors si vous aimez la montagne !
      Nous avons plusieurs hectares, idéale pour élevage, avec une petite cabane récente, eau, électricité. Site accessible à pied (15mn).
      Pour projet agricole uniquement.
      Nous cherchons un bien du même type dans les Cévennes.
      Merci de nous contacter par mail : alex.sonnaille@laposte.net
      A bientôt !

    • "AU SECOURS !!! les gendarmes sont passés me voir cette aprém pour me convoquer sous l’ordre du préfet, je ne sais pas à quoi m’attendre.
      C’est à cause de mon logement et de mon projet de logement, disons alternatif.
      je pense qu’ils veulent m’expulser ! je ne vie pas sur un terrain constructible mais je ne construit rien je rénove seulement une cabane d’une 20éne de mètres carré.
      je transporte mon eau, je produit mon électricité,mon but est de créer un habitât indépendant et à faible impact sur l’environnement.
      je cherche de l’aide... d’asso, de gents qui pourrai m’aider,me dire se que je peut faire pour me défendre, savoir si c’est peine perdu ou pas.
      merci d’avance
      et faite tourner"

    • bonjour, je suis intéressée par la même chose que toi
      je ne trouve pas ton mail.
      peux-tu me contacter par mail a cecile.ruellan@yahoo.fr
      mercii

  • onjour, Je suis élagueur et j’ai construit quelques cabanes dans les arbres. Les technique d’aubanage sanitaire peuvent nous donner quelques informations tecniques utiles. Deux points, au moin, sont important pour respecter l’intégrité de l’arbre. 1. que les points d’appuis et d’encrages ne provoque pas de nécroses au niveau du liber (partie vitale, juste sous l’écorce). Ne pas étrangler l’arbre par des systèmes de collier ou de sangle. Pour cela, il faut éviter d’écraser l’écorce sur le bois. Il est préférable de réaliser une cavité dépassant en profondeur l’écorce et le cambium. Réaliser cette cavité pour y introduire une cale ronde ou ovoide(afin que le bourlet cicatriciel soit continu) en bois imputrécible. la cicatrisation se fera autour de la cale et non en dessous. Vous pouvez percer au traver de cette cale jusqu’au bois de coeur pour installer un tire fond. laissé la cale dépasser largement afin de permettre à l’arbre de poursuivre sa croissance. Limiter au maximum les points d’encrages. N’utilisez pas plus de 20% de la circonférence du tronc ou de la branche pour vos encrages. 2. Ne pas entraver la souplesse des branches ou des troncs(pour une fixation entre deux arbres), celle ci assurant leur résistance au vent. Un point fixe, les autres mobiles. Bon rêves perchés...

    • bonjour,
      je suis journaliste pour TF1 et nous aimerions faire un reportage sur les cabanes dans les arbres.
      Je viens de lire votre message et si vous êtes d’accord pour nous en parler je vous laisse mes coordonnées.
      En attendant de vos nouvelles je vous remercie.

      Noémie Klein 01 40 53 45 39

      klein@coyote.fr

    • bonjour, nous avons construit une cabane dans 2 chênes de talus. nous habitons en bretagne à côte de Dinan, et nous finissons de l’aménager . Il y a une mezzanine avec un lit de 2 personnes. elle est juchée à 6 m et un escalier est en cours le faîtage est à 12 m, et une terrasse est en cours de sécurisation. au "rez de chaussée", il y a une table et deux bancs, une réserve d’eau, un "lavabo", et un seau hygiènique , du matériel sommaire de camping, et une paire de jumelles, une caisse avec poulie pour monter les apéros...
      Quand vous voulez !
      Cette maison est complètement invisible à la belle saison, et les enfants y habitent quand ils viennent.

    • bonjour,
      je suis très intéressé par cette technique de protection de l’arbre, et te remercie donc car je voulais mettre une cale en liège...
      Je souhaiterais savoir de combien doit pénétrer la cale en bois dans le fut ?
      Peut-on généraliser une profondeur par rapport au diamètre du fut ?
      Merci par avance...Olivier - Midi pyrénées.

    • bonjour José,
      je vais suivre votre conseil et faire passer une tige filetee en inox a travers chacun de mes 4 arbres plutot que de mettre un collier etrangleur de liber.
      mais je ne comprends pas bien quelle forme doit avoir la cale.. auriez-vous un schemas ou une photo ?
      merci
      olivier k
      en alsace

    • steph8975@hotmail.fr
      cherche constructeur cabane dans les arbres

  • Bonjour, je recherche des plans de cabanes ainsi que toutes bonnes idées et technique pour la réalisation. Je suis basé au Québec et je voudrais construire une cabane en forêt pour mes filles. Merci d’avance de votre aide.

  • Après avoir visité le site, et plus particulièrement la rubrique construction de tipis, nous sommes à la recherche du plan de construction d’un tipi quadripode. Ce plan existe-t-il ? Y a t-il des lieux dans le Nord-Pas-De Calais où nous puissions nous rendre afin de visionner le montage grandeur nature d’un tipi.

  • Je recherche des constructeurs ou des importateurs de cabanes des les arbres, avez vous des coordonnées à me comuniquer . Merci

  • bonjour,

    Je réside dans les vosges et je souhaite monter un projet avec des enfants sur la construction de cabanes avec de la récup en incluant aussi d’autres ateliers.
    Je recherche donc des plans, des idées de construction de cabanes même les plus folles...
    Un grand merci

  • Bonjour, je prépare actuellement le concour des bx arts et j’ai choisi de travailler sur "la cabane".J’aurais besoin de photographier et croquer 1 cabane ds les arbres, ds la drome ou en ardeche.Si vs connaissez qque ch succeptible de m’aider faites moi signe. mille mercis.

     gregoire:0614159129

  • Bonjour ! Des amis ont construit une cabane en forêt. Elle fait 15m2 et s’élève à 6 m de haut. Nous aimerions construire un monte charge voir un monte personnes mécaniques mais nous n’avons pas de plans pour le système de poulies. L’idée serait d’actionner le monte charge avec un vélo d’appartement ! Est ce complètement farfelu ou qu’elqu’un a t il une meilleure idée ? Merci !
    gillesguillaume@tiscali.fr

  • je cherche des idées pour des cabanes au sol (toit ,structures, materiaux,forme etc...)merci d avances .region cotes d azur

    • Salut,

      je te propose de faire un tour sur le site indiqué plus bas, c’est de la ’bio’construction. (donc vraiment pas loin de la cabane mais en propre, en recyclé ou en autoproduit ;)

      le pied quoi. il est (plus que) temps de pratiquer les utopies.

      Voir en ligne : l’autoconstruction écologique et plus, c’est par là

    • J’ai vu dans les pyrénnées de superbes cabanes recouvertes d’un toit de graminées. Elles se fondent totalement dans le paysage et s’intègrent totalement dans le paysage. Le concept du toit végétal est très ancien : les pays scandinaves l’emploient depuis des siècles pour assurer une isolation thermique. Cette solution connaît une vogue importante chez les nouveaux architectes. Cepen-dant, toutes les toitures ne peuvent pas accueillir une couche végétale, en raison du poids qu’elle représente, ou encore parce que leur pente est trop forte. Lorsque cela est possible, la végétalisation de la toiture comporte de nombreux avantages, sans compter son apport esthétique, fort appréciable dans l’environnement urbain.
      Son principe est simple : une structure étanche (membrane de qualité industrielle…) recouvre la charpente, surmontée d’un dispositif isolant permettant d’installer une couche de terre appelée substrat, de quelques centimètres, sur laquelle pousseront les végétaux.
      Il existe plusieurs types de toitures végétales : un toit de type « extensif » est constitué d’une faible épaisseur de substrat, et les végétaux utilisés, à racines très superficielles, sont très résistants et demandent peu d’entretien. Les toits végétaux de type « semi-intensif » et « intensif » comportent un substrat plus épais qui permet d’accueillir des végétaux à plus fort développement racinaire et aérien, mais qui demandent plus d’entretien.

    • Bonjour, je voudrais savoir avec quel support on peut soutenir un poids de 200kg de couverture au m2 : -panneaux de bois type OSB ? -volige de peuplier ? Quel vide d’air ? et quelle épaisseur d’isolation pour une maison d’habitation ? Merci.

  • Le toit végétal assure de nombreuses fonctions :

    Il permet la régulation des eaux de pluie en absorbant une grande partie des précipitations (50 à 100 %), et en relâchant graduellement une partie de l’eau accumulée. Cela évite ainsi l’engorgement des canalisations lors de violents orages.

    L’eau récupérée par le toit végétalisé est réinjectée dans le cycle naturel de l’eau par évaporation de l’eau contenue dans le substrat et évapotranspiration des plantes, ce qui contribue à créer un microclimat dans les volumes situés sous la surface du toit. Lors de fortes chaleurs, on observe un effet de rafraîchissement de plusieurs degrés, dû à cette évaporation.

    D’un autre côté, durant la saison froide, les toits végétalisés ont un effet de réchauffement en s’opposant à la déperdition de chaleur. Ils permettent en effet de transférer le point de gel depuis la surface immédiate du toit jusque dans la structure du sol qui la surmonte.
    Les plantes jouent également un rôle sur la pollution en retenant les poussières et autres impuretés atmosphériques, en dégageant de l’oxygène, et en absorbant du gaz carbonique grâce au phénomène de photosynthèse.
    En outre, de telles structures contribuent à la protection phonique des bâtiments (bruits de la ville et trafic aérien).
    Enfin, la longévité de telles toitures est augmentée. Alors que les surfaces des toits non protégés subissent d’importantes fluctuations thermiques qui mettent à rude épreuve le revêtement du toit et les structures qui le supportent, la végétalisation permet de réduire les fluctuations de températures d’environ 30 °C. De plus, elle assure une protection contre les effets néfastes du rayonnement ultraviolet et les dommages mécaniques.

    • Bonjour - avez - vous l’experience vécu d’un toit vegetal ?
      J’aurais des craintes pour le poid - la terre est lourde surtout avec le poid de l’eau !!!!!!!

    • Un toit végétal, oui, mais entre la terre et la charpente, que peut-on mettre ?

      Voir en ligne : toitures végétales

    • Des herbes hautes qui ondoient au gré des vents, des fleurs qui viennent éclore au fil des saisons, le vert des prés qui touche le bleu du ciel : c’est un toit.
      Mettre une prairie sur sa maison ne relève ni du conte ni du rêve, mais répond aujourd’hui au besoin urgent de protéger l’homme et sa planète : elle isole du froid et du chaud, économise l’énergie, stocke le carbone, purifie l’air, absorbe la pollution, réduit les risques d’inondation, protège du bruit… Après nous avoir fait découvrir la tradition et le renouveau des toitures-prairies en Europe, Thierry et Marie-F. Houdart, qui font pousser l’herbe sur les toits depuis de nombreuses années, nous expliquent leurs techniques. Sur les constructions rurales et urbaines, traditionnelles ou contemporaines, anciennes ou nouvelles, la prairie va pouvoir recouvrir nos toits, même les plus pentus. Notre environnement sera alors plus beau et plus sain. Voilà presque 20 ans que Thierry Houdart, ingénieur-artisan (Les Bois de la Combe Noire), et formateur (ass. BSTCB), pose de la prairie sur le toit de ses maisons de bois brut. L’intégration parfaite de ces pentes herbeuses et fleuries dans l’environnement, le confort qu’elles apportent à l’habitation (isolation thermique, acoustique), l’effet qu’elles jouent sur l’assainissement de l’atmosphère (stockage de carbone, production d’oxygène, fixation des poussières, atténuation de la pollution, des surchauffes …) et sur l’environnement (en limitant le ruissellement de l’eau de pluie), il les constate depuis longtemps. Avec son épouse Marie-France, ethnologue, ils publient aujourd’hui un ouvrage qui marie technique et culture, La prairie sur le toit – Technique de végétalisation des toitures en pente (Maiade éditions), où il nous font part de leur expérience et de leur technique. 

      Pour T. et MF. Houdart, l’exemple est venu des pays nordiques qui ont gardé et font même aujourd’hui revivre un type de couverture connu depuis des siècles, voire même des millénaires, dans un bon nombre d’autres pays d’Europe qui eux, l’ont totalement oublié, la terre engazonnée. Et pour cela deux méthodes : dans la première, il s’agit de poser, sur l’étanchéité adaptée, une couche de 15 à 20 cm de terre qui sera ensuite ensemencée ; dans la deuxième, il s’agit d’y disposer, l’une sur l’autre, deux couches de plaques de terre couverte de prairie, l’une herbe vers le bas, destinée à se décomposer et à faire de l’engrais vert , l’autre herbe vers le haut, qui ainsi verdira tout de suite le toit. Ces plaques, qu’on appelle au sens propre des « glèbes », sont découpées soit mécaniquement (il existe des « déplaqueuses d’herbe »), soit manuellement dans une prairie proche (à moins encore qu’on ne préfère acheter des plaques prêtes à poser). En une journée, votre toit est déjà tout vert. Dans les deux cas, il s’agit bien de terre ensemencée, le plus souvent celle de l’environnement immédiat, et non d’alvéoles précultivées. 
      Elles reposent sur un complexe de deux couches assurant l’étanchéité (une chape bitumineuse soudée protégée par une nappe de protection – en attendant la sortie de matériaux un peu plus écologiques…). Des dispositifs d’arrêts de terre permettent de la fixer sur le toit.

      Et maintenant les grandes questions : comment tondre, comment entretenir ? Une toiture n’est pas un terrain de golf. Une fauche annuelle à la débroussailleuse sera suffisante. Quant à l’arrosage, on peut bien sûr arroser (en récupérant les eaux usées par exemple) si on veut garder son toit toujours vert. Mais Thierry et Marie-France Houdart préfèrent les toits qui évoluent en prenant la couleur des saisons, et qui se resèment tout seuls au gré des vents et des insectes qui apporteront le jaune du millepertuis, le mauve du serpolet, le blanc de l’achillée ou de la marguerite, et même le pourpre des lychnis échappés du jardin …Le toit devient alors un vrai tapis fleuri. Et même s’il sèche sous la chaleur d’été, il reverdira aux premières pluies, en même temps que la végétation environnante. 

      Cette technique, qui suscite un très fort intérêt, est appelée à se développer en France. Elle est adaptée aux toitures en pente, même forte. Pour ceux qui ne souhaitent pas autoconstruire, quelques couvreurs se sont déjà spécialisés dans sa mise en œuvre. Que d’autres les suivent ! 

       

      Voir en ligne : Pour plus de détails sur cet ouvrage : le site de l’ouvrage

    • Je suis très interessé par la construction de toit végé mais je n’ai pas d’info sur le poids et donc la charpente qu’il faut pour s’adapter à ce type de toiture. Et le permi de construire, qui a réussi à faire un toit végétalisé pour sa maison particulière et où en France ? Merci pour vos expériences.

      chris-cais@ifrance.com

    • Chris, as tu trouvé des reponses ?
      Riton

    • La Prairie sur le toit
      Techniques de végétalisation des toitures en pente
      de T. et MF Houdart
      éditions Maïade
      ISBN 2-95117987-7-7-6
      132p., 338 illustrations et schémas
      en couleur
      25,50 E
      juillet 2004

    • Bonjour,
      je suis étudiante en environnement et je dois imaginer et construire une maquette de maison bioclimatique. Donc je voudrais un toit végétalisé, mais je me demande quels sont les isolants préconisés pour des toitures végétales ?
      qqn pourrait-il me répondre ?

    • je souhaite créer un toit plat végétalisé support beton
      Etant étudiante vous avez peut-être récolter beaucoup d’infos
      si vous avez des infos sur la conception, l’isolation, le drainage, les types de plantes à semer ou à planter ;... ? Merci
      Jacques

  • Je suis étudiante en dernière année d’institutrice et pour mon travail de fin d’étude, j’ai lancer le projet avec des enfants de troisième maternelle une construction de cabane en bois.

    Pouvez-vous me renseigner sur des sites ou informations contenant des plans de constructions.

    Si vous avez déja réaliser se projet avec des enfants voulez-vous bien me faire part de vos expériences et conseils merci d’avance.

  • Je désire fonder une communauté de gens desirant de vivre dans la nature en totale independance...
    Le lieu serait la nouvelle-zélande...
    Pour les gens rêvant de cette vie, je veillerais à repondre à toutes vos questions (climats, lieu, conditions de vie...)

    Voici mon e-mail pour les interessés (pas serieu s’abstenir )
    zedd_zeddicus_zorander@yahoo.fr

  • mon rêve : vivre au sommet des arbres et faire partager ces moments de bonheur.
    pour cela je souhaite créer une sorte de village dans les arbres ou j’accueillerai des personnes curieuses de vivre une nouvelle expérience.
    j’aimerai savoir si vous connaitriez des gens ayant réalisés un projet semblable.
    cette idée est sans doute un peu farfelue, je n’ai rien de concret mais j’y crois !

    • salut, on peut faire plein de choses pour partager des moments de bonheur avec l’arbre , mais il faut faire très attention à la technique de pose choisie, car bcp de gens fabrique des cabanes dans les arbres sans être conscient que le faié de perforer les tissus engendre un stress au sujet et encore plus lorsque l’on etrangle des charpentieres par des fixations pour supporter un poids, etc..c’est relativement important, je suis arboriste (spécialiste de l’arbres d’ornements) je travail bcp pour la préservation de l’arbre et pour son intrégration dans le milieu urbain, mais aussi sur la gestion du patrimoine arboré, parcs centenaires. donc tous cela pour dire qu’il faut de la vigilance et bcp de reflexion, apprenons à vivre en symbiose avec l’arbre et non pas a ses dépends.j’ai différentes choses qui peuvent vous interresser concernant la symbiose des cabanes avec l’arbre, car nous sommes sur un projet de construction de plusieurs cabanes sur l’ouest de Lyon, on expose aussi notre model deposé au salon européen du bois a grenoble du 7 au 10 avril . soyons entièrement respectueux del’arbre .

    • Bonjour, je viens de lire vos remarques qu’en à une construction respectueuse de l’arbre.C’est pour moi une grande question : comment faire pour ne pas malmené celui qui portera la cabane ?
      La perforation me semblait être le moyen le moin traumatisant (petite surface), mais si vous avez des conseils à ce sujet, ou des références à consulter, je serais ravie de les connaître.

    • Bonjour, je suis chef de projet pour la création d’un village
      dans les arbres qui verra le jour en 2008. Je suis curieux de partager nos idées, expériences et impressions
      Contact : florianenvironnement@hotmail.fr
      06 80 95 99 27

      Un jour je serais un homme des bois !

    • bonjour a tous je pense vous donné une idée etre perche le jour comme de nuit il y a des bivoics dans les arbres avec hamacs et ascenssion et deplacement, en bref la nature meme apres votre passage bonne aventure joindre accrobatlaurent@yahoo.fr

  • Bonjour à tous,
    J’ai entendu dire qu’il est possible de louer une cabane perchée dans les arbres, au même titre que la location d’une chambre d’hotel, mais je ne sais pas ou m’orienter.
    est ce que quelqu’un aurait des adresses à me communiquer.
    Merci par avance
    Jean

  • Slt a tous, je ch à rencontrer et échanger à tous ceux que la réalisation d’un collectif de cabanes en drome ou ardéche intéresse dans une dimension communautaire et centrée sur le partage et la communion avec les éléments naturels. contactez moi ici ou par mail direct : krosport@yahoo.fr. A bientôt, Philippe

    • Chacun ici semble avoir son reve, son idéal... mais reste seul. Ce n’est pas parce qu’on veut quitter la société que l’on est nécessairement condamnés à etre seul, bien au contraire.

      Seulement rester isolé dans son coin avec son projet ne facilite pas les choses pour le réaliser. Personnellement, je souhaite vivre dans la nature, fonder une communauté autonome qui s’installerait en foret.

      Aussi, j’aimerai que toutes les personnes ayant ce projet, ayant expérimenté ou voulant expérimenter la vie dans la nature me contactent et décrivent leur propre projet ici, afin que les personnes motivées puissent se rencontrer et réaliser ensemble leurs reves.

      Je laisse mon mail : eithelarien@hotmail.com

      Et pour les intéressés sérieux n’auraient pas souvent accès au net, n’hésitez pas à me laisser vos coordonnées afin que je puisse vous joindre.

    • Salut,

      J’habite le Québec et m’appelle Philippe. Tiens a te dire que c,est exactement ce que je cherche a faire moi aussi. Comme je ne sais pas d’ou tu es je prend la chance de te dire que je pars vivre en foret a la mi avril 2005 (dans un peu plus d’un mois). Je prepare ce projet depuis deja plus d’un an...

      Comme la vie en foret est un projet de vie...kelke chose de profond ..je cherche a partager ce vécu avec d,autres personnes capable de se débrouiller sérieusement en foret...ayant vraiment envi de quitter la société telle qu’elle est vécue actuellement. De plus, avec la progression des virus sur la planete et l’éventuelle emergence, sous forme de pandémie, du fameux H5N1..je crois nécessaire de prévoir des zones isolées et autonome qui permetraient eventuellement de recevoir des rescapés. Notez ici que ceci n’est pas une alégorie de fin du monde mais plutot des fait concrets peu connu du public car non médiatisé. L’organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit que de 1 milliard a 1miliard et demi d’êtres humains seront touchés d’ici a 2007 par l’éclosion de ce virus. Aucun antiviral n’existe car le virus est en perpétuel mutation. Le taux actuel de mortalité, lorsque attrapé, est de 80% (voir zone asie du sud est). Alors si on compare aux chiffres de 100 millions de morts estimé (pour ne pas faire peur) pas l’OMS on se rend bien compte que 80% de 1 milliard ne donne pas 100 millions !

      Bon, naturellement, le but de vivre en foret n’est pas seulement d’éviter les contrecoups de cette pandémie. Le besoin d’etre libre est d’abord le premier élément, mais si d’aventure d’autres voudraient ce joindre à moi, vous pouvez me contacter via ce mail : Jain_129@hotmail.com

      Bonne route et a bientot peut être, Philippe

    • Vivre dans la montagne ou au plus profond d’une foret est une issue sérieuse pour qui refuse la société ou qui cherche à s’en protéger. Craindre les bombes, les maladies, le virus H5N1 ou le virus KO-NE-RY, font partie du flot des bonnes raisons de réfléchir à cet exil. Devenir autonome, se protéger, vivre libre, échapper à la gabegie, à la folie humaine, retrouver la nature, habiter un arbre, une cime, s’élever, rêver.

    • Salut !!!
      En marge de la société, mais pas de l’environnement !
      J’ai rencontré des gens qui vive autrement, particulièrement des village en ruine !

      Je ne sais pas si c’est un certain profile, appartenir au lieu, la montagne le dominant et je ne pense pas pouvoir écarté l’influence urbaine qui nous demande "ramenez la vie" !!!

      Moi c’est plutot resté mobile et influencé l’incertion en milieu isolé des rustiques !!!
      Le comportement est plutot mon domaine !

      Je me fait en quelques sorte délogé( spirit ) mais bien poussé a ouvrir ma gueule !

      Voir en ligne : Eric et Mazout

    • bonjour à tous et à toutes je souhaiterai pour ma part savoir s’il éxiste encore beaucoup de communautés autonomes en france et ou elles sont situés.Rien sur cette terre ne vaut la liberté,j’aspire et me prépare peu à peu à vivre en autonomie ,de manière simple sans subire les contraintes et l’oppression de cette société.Mais pas dans la solitude dans un véritable ésprit communautaire en oubliant tant que possible toutes notions de matérialisme et de possession,et en parfaite harmonie avec la nature. J’aimerais donc tout simplement entrer en contact avec des gens qui vivent encore de cette manière ou des gens qui auraient les mêmes projets et les mêmes rêves que moi afin de pouvoir en discuter et échanger des idées. voici mon e mail. mathieu.bourgeois5@wandoo.fr bonne chances à tous. mathieu.

    • salut . je m appelle julien j ai 21 ans et comme vous tous je suis emeirveillé par la nature qui nous entoure .cela fait plusieurs années que je reflechie a un nouveau style de vie .vivre en retrait en foret est un reve mais se regrouper a plusieurs et créer une veritable communauté peut etre la veritable solution pour lancer definitivement nos projets ....
      j aimerais vraiment connaitre une premiere experience en rejoignant un groupe ou une communauté .je vous laisse mon adresse email n hésité pas a " m’inviter "....

    • a oui enfaite mon mail s’est julienvernusse@hotmail.com

  • Bonjour,

    Je me permets de vous contacter au sujet d’un magazine de sociéte "Affaires de famille" sur le thème : Mes parents ont un mode de vie différent.

    En effet, dans le cadre d’un reportage TV pour la
    chaine M6, je recherche des témoignages de personnes qui auraient un mode de vie particulier ( vivre dans une cabane, tipi ou autres habitations
    particulieres...) et dont les enfants auraient du
    mal a partager ce choix de vie au quotidien.

    Si vous vous connaissez des personnes dans cette situation et qui souhaiteraient faire partager leur expérience, n’hésitez pas à me joindre ( rapidement, si possible )
    au
    01 49 37 77 18 ou par mail.

    Merci et peut-être à bientôt,

    Sonia Nouri.

  • bonjour, je suis une quebecoise qui vie depuis peu en belgique dans la région de namur .

    mon problème est que je ne me sens pas bien tout les jours dans une maison de béton et j’ai besoin de me receuillir seul quand la vie de couple se fait insuportable.

    je suis une sauvage qui aime bien les gens. comment concilier tout ça ???

    évidemment un pti-cabanon serais l’idéal mais avec tout les restriction de la ville, Grrrrrrrrrrrrrr ! ! ! moi qui n’est pas très soumise aux lois.

    ma solution une cabane sous terre avec tout juste le toit qui dépasse.
    mais comment s’y prendre pour ne pas avoir une piscine plustot qu’un cabanon et de plus il faut que je puisse passer l’hiver si cela me dit, donc du chauffage et je ne veux pas un tombeau donc des fenêtre.
    je ne suis pas non plus suicidaire alors pas question d’écroulement.

    l’idée principale est de pouvoir avoir mon petit coin a moi et ne pas mettre la lois contre moi car mon marie ne me le pardonnerais pas.

    bon pardessus le marcher, je suis une écolo donc une majorité de matérielle recyclés ou naturelle (en provenance de le forêt), ce qui est parfait pour mon budget( Nil, pas encore de permis de travail).
    comme c’est en terre les matériaux ne doivent pas pourrir mais comme je me sens loin de la terre avec du béton, cela ne sera pas nonplus ma solution.

    j’ai bien sure quelque idée : une poêle russe ou autre, fait maison avec l’évacuation de la fumer camoufler par un BBQ dans le jardin, car le voisinage est composé de porte panier d’age plus que mure (voire gâter) qui ce font un plaisir de ramener la jeunesse vers le droit chemin de la vie civile ( ce qui n’est pas le mien).

    il me semble que je pourais crée une cabane dans le trou donc ne pas me servire des parrois du trou comme mure.

    j’ai besoin aussi d’une serre j’ai pencer allier les deux sous un même toit, ce qui règlerais mon problème de luminosité.
    une serre côté soleil dans un trou moin profond et avec des marche pour dessendre a ma cabane qui serait dans le coté plus profond du trou et finir par recouvrir les deux niveau du trou par un seul toit qui aurais un coté transparent et l’autre en chaume et aussi, plus large que le trou ainci j’éviterais les innondation du ciel.

    mes matériaux de prédilection seraient les pierre trouver ici et là, la terre crue, torchis, toît de chaume...

    j’ai penser aussi a creuser un peux plus au pourtour de la cabane (au fond du trou) pour garder les éventuelle accumulation d’eau hors de ma cabane
    comme je ne trouve pas de donné sur des cabanes dans le sol, j’espérais que vous auriez peut-être des site de référence, des conseilles ou déconseille, idée ou autre pour moi.
    en vous remercient d’avance

  • Bonjour à tous,

    Passionné par les yourtes depuis quelques années, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure en m’installant en tant que fabricant de yourtes à partir de mai 2005.
    Mon souhait est de créer des yourtes sur-mesure, adaptée aux envies et aux souhaits de chaque personne et aux contraintes liées à chaque utilisation : une ossature légère et facilement démontable pour une yourte qui voyage souvent, une ossature renforcée pour une yourte qui passe l’hiver en montagne, des toiles adaptées à chaque utilisation (ignifugées pour l’accueil du public, etc…), une isolation efficace pour l’hiver avec éventuellement un pare-vapeur pour augmenter son efficacité, moyenne pour l’automne, légère ou sans pour un usage estival, un mur à la hauteur désirée entre 1,60 m et 2,30 m, une porte vitrée, une fenêtre, etc… J’ai une nette préférence pour les matériaux naturels dans le choix de mes fournisseurs.
    Les yourtes savent être habitat permanent, campement estival, salon ou chambre d’été, pergola dans le jardin, salle de spectacles, et bien d’autres choses mais chaque utilisation à des contraintes différentes. Et ceux qui rêvent leur yourte ont des rêves différents.
    Je suis également très intéressé par des échanges avec celles et ceux qui souhaitent fabriquer eux-mêmes leur habitat nomade, en partageant nos visions, nos techniques, nos fournisseurs, etc…
    Dans un proche avenir je souhaite pouvoir lancer des stages d’initiation à la fabrication de yourtes pour partager mes techniques et entrer ainsi en contact avec d’autres passionnés de yourtes.
    Ne me demandez pas de vous adresser par mail un mode d’emploi complet, celui-ci n’existe pas à ma connaissance ou pas encore mais si vous souhaitez parler de yourtes, contactez-moi : olivier.dauch@laposte.net (atelier La Maison Voyageuse).
    Cordialement,
    Olivier Dauch

    • bonjour,j’ai comme projet d’acheter un terrain et y placer des yourtes dans le sud de la france pour y faire une école de vie avec des enfants et des gens de tout âges, je suis musicothérapeute et j’aimerais aussi faire des séminaires en pleine nature dans des yourtes, mon mari est archéologue mais sans travail !!! nous avons 8 enfants , il nous en reste encore 4 à la maison, votre projet est génial et je pense que vous pourriez m’aider à réaliser le mien en me donnant des précisions pour l’achat de yourtes et la manière de les employer.
      merci d’avance voici nos coordonnées marie anne et tanguy wibaut 0468788927 ou 0672851493
      domaine de mestrugue 11290 montréal dans l’aude !!!

    • Bonjour,
      J’ai trouvé ton article sur les yourtes par hasard sur internet.
      Bon courage et grosses bises en espérant que vous allez bien tout les 3.
      Claude-Eric

    • bonjour actuellement en formation poseur installateur menuiserie au centre AFPA du puy en velay (43) je dois effectuer un second stage en entreprise du 13/06 au 01/07 2005 .il me semble orriginal de faire ce stage d’en une structure comme la votre
      est il possible que vous m’accueilliez comme stagiaire durant cette periode ?
      dans l’attente d’une réponse de votre part
      cordialement
      nicolas MATOS ICHASO
      rue des tables 43000 le puy en velay

      nico.sauk@wanadoo.fr

    • Bonjour à tous,

      J’ai mentionné ici voici quelques mois mon intention de m’installer en tant que fabricant de yourtes. C’est désormais chose faite depuis le 1er juillet 2005 : me voilà artisan fabricant de yourtes.
      Ma démarche est de réaliser des yourtes d’inspiration mongole personnalisée et sur-mesure. Je souhaite ainsi fabriquer chaque yourte parfaitement adaptée aux envies, aux souhaits et aux contraintes des personnes qui me contactent.
      La taille est adaptable tant par le diamètre, de 3 à 12 m de diamètre pour des surfaces de 10 à 110 m², que par la hauteur des murs, de 1,60 m à 2,50 m par exemple pour laisser la place à une mezzanine. Le choix des matériaux doit être adapté aux contraintes de la future utilisation : différentes qualités de toiles existent, de solide à très solide, traitées imperméable et imputrescible voir ignifugé. J’ai une préférence, pour sa résistance et sa longévité, pour un tissu 100 % coton d’un grammage de 520 g/m² avec une trame très résistante et des traitements de qualité mais d’autres choix sont possibles, dans des qualités légèrement inférieures.
      Pour l’isolation, quand elle est nécessaire, deux options sont possibles : du feutre de laine armé (20-25 mm, 900 g/m²) ou des rouleaux de laine de moutons présentés comme la laine de verre pour une isolation supportant les hivers les plus rudes (40, 80 ou 100 mm, 1250 g/m² en 100 mm). Il est possible de renforcer l’isolation par un pare-vapeur.
      Des fenêtres, avec ou sans double vitrage, peuvent être rajoutées ainsi qu’un dôme transparent en plexiglas, une deuxième porte, des couleurs ou des décorations diverses.
      Je fabrique les ossatures à partir de mélèze et de douglas issus des forêts locales. Celles-ci sont également adaptées aux futures utilisations, avec des ossatures légères et faciles à démonter et transporter ou des ossatures plus lourdes pour résister au poids de la neige.
      J’ai une préférence marquée pour les matériaux sains et écologiques.
      Il est ainsi possible de fabriquer de multiples modèles de yourte, adaptées à maintes utilisations, de la plus simple à la plus exigeante : yourte d’été pour agrandir la maison, yourte à transporter du printemps à l’automne avec une isolation légère, yourte-habitat résistant aux hivers les plus rigoureux dans de bonnes conditions de confort, yourte salle de spectacle, ainsi de suite au gré des idées et des envies de chacun.
      J’ai démarré ma première réalisation depuis quelques semaines. Il s’agit d’une yourte à usage d’habitation permanente de 8 m de diamètre soit 50 m² au sol. L’ossature en mélèze et douglas est prévue pour supporter le poids de la neige le cas échéant. Les toiles, 100 % coton, sont d’une grande qualité, prévues pour durer, traitées imperméable, imputrescible et ignifugé. L’isolation en laine de mouton traitée au sel de bore (en rouleaux) d’une épaisseur de 100 mm garantira un bon niveau de confort et sera renforcé par un pare-vapeur. La yourte sera posée sur un plancher isolé (matériaux écologiques) et recevra une mezzanine d’une surface utile de 15 à 20 m² ce qui amène la surface totale à près de 70 m².
      Je suis toujours intéressé par des échanges sur le thème des yourtes, y compris des échanges techniques avec les auto-constructeurs, voici mes coordonnées :
      Olivier Dauch
      La Maison Voyageuse
      Sèverac
      15170 Neussargues
      Cantal – Auvergne
      olivier.dauch@laposte.net
      04.71.20.99.69.

      Cordialement,
      Olivier

    • Bonjour Olivier, je recherche une yourte avec des critères particuliers (ouvertures par exemples), puisque tu es fabricant ou travailles -tu ?moi je suis sur Lyon.
      Merci de me répondre :veronique.bouvant@wanadoo.fr

    • slt je viens d’acheter un terrain agrcole et j’aimerais connaître les tarifs des yourtes et si tu avais de la doc sur ce que l’on a droit de faire sur ce genre de terrain merci

    • Bonjour le site http://www.yourte.com/ propose une documentation importante sur les yourtes traditionnelles mongoles et ils ont aussi des prix assez bas.

      Voir en ligne : Yourte.com

    • Bonjour Olivier

      je serais intéressée pour avoir une yourte dans la Diois
      pourrais tu me dire si tu connais des personnes qui on t déjà un terrain là bas avec des yourtes
      je connais la construction de tes yourtes car j’ai une amie qui en a acheté une chez toi .mais j’aimerais en avoir une avec des fenêtres .
      Merci de me répondre
      sreemati@wanadoo.fr

    • J’ai aussi trouvé beaucoup d’information et des yourtes de grandes qualités à des prix trés raisonnables auprés de www.franceyourte.com

    • bonjour,si ce n’est pas trop tard pour ton projet de vie en yourte je connais quelqu’un qui en fait de tres bonne qualité dans le diois (communne de boulc 26410)si cela t’interesse je peux te faire parvenir des photos ou te dire où tu peux les voir !

    • bonjour, je souhaiterais avoir les coordonnées de ce fabricant dans le diois (BOULC) car je suis à côté et souhaite acheter une yourte. merci de me dire. s-gaudin@hotmail.fr 04 75 27 11 76

    • oui merci Clément ce n’est pas trops tard , si tu peux me donner l’adresse vers Boulc que je connais dans le Diois
      mon adresse mail sreemati@wanadoo.fr
      merci encore pour ta réponse.

  • Bonjour !

    Je suis animateur d’enfants de 8 à 12 ans. Pour notre camp d’été nous avons comme projet de passer une nuit dans des tipis que nous aurions construits nous mêmes. Auriez-vous des plans, des adresses ou liens bibliographiques qui pourraient m’aider.

    Merci d’avance !

    Vincent

  • Vous recherchez un lieu de vie rustique et écologique à la découverte d’un art de vivre au quotidien parfois difficile mais symbole d’indépendance et de liberté, d’une autre vie rythmée par les saisons.

    Vous souhaitez vivre en osmose avec des Samoyèdes (chiens nordiques), étudier leurs moeurs et observer leurs comportements.

    Vous souhaitez vivre avec des animaux à poils longs et filer de la laine artisanalement au fuseau et au rouet (formation possible) afin de la tricoter et / ou la tisser.

    Vous voulez pratiquer la zoothérapie.

    Si vous êtes resté fidèle à un mode de vie ancestral en harmonie avec la nature, rejoignez la tribu des Samoyèdes sur un camp basé dans les Alpes de Haute Provence (04).

    A voir sur http://perso.wanadoo.fr/tribu-samoyedes/
    contact par mail à tribu_samoyedes@hotmail.com ou par téléphone au 06.98.76.42.48.

  • bonjour,

    Bon voilà, je cherche quelques bonnes âmes pour commencer à écrire une utopie (carrement) : pour justement eviter la dystopie ! le mot utopie lui même étant plutot mal mené, Histoire oblige, il ne s’agira pas de faire du prosélytisme !

    Sur le modèle wiki (voir wikipedia.org), donc totalement participative, sous forme d’association de fait (pas de statuts, au départ en tout cas), et finalement, librement copiable, diffusable, p2pisable, ect. (pas de droits d’auteurs & sur techno. libre)

    j’ai les moyens techniques (pro), qqs idées à partager, et cela n’est pas réalisable seul (autant participative dans sa réalisation que dans sa création). C’est par ailleurs un moyen de se réapproprier le média internet pour partager et faire circuler nos idées, sans but lucratif.

    je ne viens pas écrire ici par hasard, ça fait un bout de temps maintenant que je lis attentivement le recours aux forêts, j’ai aussi parfois posté ici. l’environnement ne pouvant plus être mis de coté (admis comme fait),
    ça me semble le bon endroit pour lancer cet (pré)appel. Si je me trompe, ou si je suis trop hors-sujet, faites le moi savoir, svp.

    J’ai l’intime conviction qu’avant de se lancer dans une réalisation concrète, il est bon d’y réfléchir à deux, non, dix fois. En ce qui me concerne, ça passe souvent par l’écrit & le graphisme, et je crois ne pas être le seul !

    voilà voilà, si cette aventure vous interesse, n’hésitez pas à me contactez !

    très cordialement,

    had@neonoe.org

  • Bonjour,

    Actuellement en bretagne, mon mari et moi revons de nous construire une cabane dans un abre. Encore au stade de la reflexion, nous recherchons des personnes acceptant de nous raconter la construction de leur cabane et éventuellement de nous faire visiter "leur petit coin de paradis"...

    Nous connaisons, l’un et l’autre, que peu de choses en la matière, et nous sommes avides d’infos, temoignages, etc. pour nous aider à concretiser les choses et mieux nous rendre compte des problèmes et pièges à éviter...

    Merci d’avance,

    Elodie & Luc

    • Bonjour,

      Je suis également à la recherche de renseignements concernant la construction de cabane dans les arbres.

      fasolla.jo@laposte.net

      Je serais trés heureux si vous pouviez me faire part de renseignements déjà collectés. grand merci. Robert.

  • Jeune homme recherche logement dans un environnement naturel sain et plutôt isolé ( chambre rustique acceptée ) contre travail dans divers domaines.
    Très motivé par l’ecologie, j’adore la nature, les animaux , la renovation d’ancienne maisons, l’auto-ecoconstruction et bien d’autres domaines...
    J’ai des connaissances theoriques dans la construction de maisons en paille, le bois cordé et dans d’autre construction alternative (douche solaire, cuiseur solaire, phyto-epuration, agriculture naturelle, etc...)
    Ouvert à toutes propositions meme si cela ne correspond pas exactement à ma demande !
    sourcier.chase@caramail.com

  • je cherche des plans pour une cabane d enfants realisation simple et pas trop couteuse :merci d avance

  • Bonjour, j’envisage de construire un tipi pour y vivre au moins une partie de l’année. J’ai déjà trouvé quelques plans mais je ne sais pas quels matériaux choisir. Je pense notamment à la toile du tipi, j’habite en Bretagne où il pleut souvent, je sais que le tipi peut fort bien y etre adapté mais j’hésite sur la matière à utiliser (j’aimerais héviter le recours au synthétique). Si vous avez des conseils, suggestions ou expériences à me faire partager ca pourrait m’aider...
    Merci d’avance.

    Si quelqu’un a des plans je ne dis pas non non plus, mieux vaut se renseigner le mieux possible.

    • bonjour je m’apelle Emman et j’abite ds la region de charleroi en Belgique,j’ai une grd passion pr les indiens d’amerique. je ne sait pas t’aider énormément m’ai tu peut essayer de te procurer des peau de vache ex : ds les brocante ou en parlent autour de toi souvent les gents s’en débarasse pr pas cher et sont utile pr nous.rassenble s’en une bonne vingtaines et puis etale les sur le sol de maniere a en faire un demi cercle du diametre voulu ,il faut les couper et les ajuster bien sur et puis les coudre a la main m’ai ca c’est une autre paire de manche.voila ?ci en echange tu pouvait m’aider en m’envoyent par un e-mail des plant pr un tipi merci et bonne chance. manuvanlandeghem@skynet.be

    • bonjour, moi aussi je desire construire mon tipi.
      je ne peux pas t’aider dans le choix de la toile mais si tu peux me faire parvenir les plans de fabrication ca serait cool. merci d’avance yannick.tinelli@libertysurf.fr

    • Bonjour, je suis moi aussi à la recherche de plans pour construire un tipi pour mes enfants ! hélas, le net ne déborde pas concernant le sujet ! si tu avais des adresses à me procurrer ça serais sympa ;o)
      merci d’avance à toi
      allioth@wanadoo.fr

    • Bonjour,

      Mon frère veux présenter son tipi lors d’une fête artisanale en alsace, seulement il avait commandé la toile de tente 100% coton à un fournisseur qui sera livré seulement en 2006.
      Or la fête se déroulera le 25 septembre 2005.

      Pouvez vous m’aider à trouver des fournisseurs de toile le + vite possible, merci d’avance

      virginie

    • Oui, moi j y ai fait un tour, et elle etait tres jolie leur tente, mais je croit pas que c etait une bonne toile, par contre sur le net on trouve un monsieur en alsace qui fabrique des tipis et chez qui on peut se fournir en toile.... mais ca met beaucoup de temps, c fait en ecosse, et le temps d’arriver en Elsass, vous auriez pu faire une cabane si solide...

      Bravo encore aux Celtes alsaciens ! ! !

    • Bonjour à tous...

      Suis aussi à la recherche de plans précis(cotes,coutures toile etc..)
      pour la construction d un tipi
      mes recherches sur internet n ont pas été très fructueuses
      j’aimerai vraiment le construire moi meme plutot que d en acheter un
      Merci pour vos contributions

  • Bonjour,

    propriétaire-habitant dans l’immeuble "Château Le Lez" d’Edouard François à Montpellier, je serai en déplacement à l’étranger pendant un minimum de 12 mois à partir d’aout 2005.

    Je loue mon appartement meublé pour 1300€/mois plus charges (F4 avec cabane, détails et photos sur demande).

    Vu le sujet de ce site j’ai pensé que cela pourrait peut-être intéresser quelqu’un.

    Voir en ligne : Les cabanes d’Edouard François

  • bonjour,
    notre assos aux abres etc cf le site www.auxarbresetc.com fabrique des yourtes adaptées a notre climat, pour la vente, la location, et donne deux fois dans l’année un stage pour apprendre.
    nous vivons dans les bois ici dans les cotes d’armor, a l’année, dans des yourtes de notre fabrication. C’est chouette !!
    amities, alison

    • bonjour
      je suis a la recherche de tarifs de vente de yourtes pour la creation d’un eco village en provence ;je serais ravi d’entrer en contact avec vous .
      merci d’avance Alain

    • Bonjour Alison,

      Je lis que vous vivez à l’année dans les bois, dans des yourtes.
      Je me suis donc mise sur votre site, mais je n’ai pas réussi à vous localiser.
      Je serais trés intéressée pour vous rendre une visite, voir comment vous vivez, ça a l’air formidable et votre asso également.

      Peut-etre pourrais-tu m’aiguiller ?

      Mes amitiés.

      Catherine.

    • salut Alison,
      je m’appelle Hugues, suis près de Vannes et j’aimerais passer vous voir pour discuter un peu de cette façon de vivre que je compte aussi adopter.
      merci d’avance, et à bientôt j’espère
      hug

    • Bonjour, souhaiterait vous rendre visite. Jusqu’à l’arrivée de l’hiver je dormais une nuit en forêt pour le plaisir et la joie d’être. Suis de Séné prsè de Vannes
      Amitiés. Thierry

    • bonjour, je compte acheter une yourte mongole tres prochainement et les meilleurs tarifs que j’ai pu voir pour l’instant sont sur yourte.com ( reception de la yourte dans le limousin). Je cherche plusieurs acheteurs pour essayer d’obtenir un prix preferentiel. Si vous avez trouver de bon fournisseurs ou/et si ca vous tente un achat de gros, merci de me contacter !

    • coucou, je suis désoléé de ne pas avoir répondu, je n’avais pas compris le fonctionnement du site.
      nous sommes toujours la, fabriquons toujours, vivons toujours sous les arbres, et sommes de plus en plus nombreux. alison@auxarbresetc.com

    • Salut
      Je suis en train de construire ma yourte et j aurai besoin de consels de gens vivant dedans a l annee.
      J ai essaye d en savoir plus mais votre site ne fonctionne pas !
      J ai un petit bout de terrain dans un super coin de l Ardeche a 20 km de Valence je m installe des cet hiver AVIS aux amateurs....
      A + buttig@free.fr

  • Bonjour !
    Notre association Les’arts Agités vient juste de se créer sur la communauté de commune des marches du Velay.
    Nous avons pour but de nous faire connaître en organisant un évènement interculturel sur la Haute-Loire visant à favoriser l’échange et la communication afin de préserver l’environnement. Pour ce faire, nous comptons fabriquer plusieurs yourtes et cabanes afin d’y organiser débats, espace de relaxation, animation, dégustation de thés...
    N’ayant aucune expérience en la matière, nous souhaiterions avoir des conseils, contacts de constructeurs ou autres... pour nous aider à concrétiser notre projet en restant "écolos".
    Pour nous répondre :
    lezarts.ajt@laposte.net

    Merci !

  • Le sujet équipement !
    Il est de mon côté complice, de vous informé d’un équipement non pas indispencable, mais utile
    Panneaux solaires, Internet Satélite ! avez vous des solutions ?

    Se n’est pas être urbain ou inaturel, mais sa peu évité d’être délogé par un manque quelconque nous obligeant a nous déplacé ! exemple : commande par corespondance !!!!

    C’est un pouvoir d’accès !!!!

    Voir en ligne : Eric et Mazout

    • l’internet par sat à 100% (bidirectionnel) coute une fortune... il existe d’autres solutions, qui demande au moins une ligne téléphonique classique (envoie des demandes par téléphone, reception par sat) mais qui de toutes façons coute trop de sous ...

      en 100% sat, c’est la même histoire que lorsque l’on souhaite installé internet sur un bateau, et l’inmarsat n’est pas à la porté de toutes les bourses.

      D’après votre site internet, vous vivez en france. Donc, attendez que le téléphone portable devienne votre connexion (G3 / umts) : les débits, malgré le cout, sont / seront interessant même pour une instalation fixe (le tel portable branché sur l’ordi fixe) : d’ici deux ans ?

      perso, je ne suis pas d’accord du tout avec les gens qui nous disent "bah, c’est pas écolo, c’est pas naturel ..." (et le recyclage des vieux ordis ??) : internet, la preuve en est ce site, permet des échanges nouveaux et indispensables dans le monde actuel (je rêve même d’une sté informationnelle où l’internet participatif & humain est la clé ;)

      bien cordialement, had

  • J’ai envie de concrétiser une envie qui bouillonne de réaliser un jour ma cabane alors je recherche des personnes qui serait prêt à me laisser participer, par mes bras, à la contruction d’une cabane perchée.
    A bientôt.

  • J’envisage de construire une cabane perchée en bois entre deux gros sapins (distant de 5 mètres) sur mon terrain ; la surface ne dépasserait pas 20 mètres carrés ; la cabane serait " démontable" ; faut-il tout de même déposer un dossier de "déclaration de travaux" à la mairie de la commune ?
    Pour quel type de cabane (taille, surface, matériaux....) la déclaration de travaux n’est-elle pas nécessaire ?
    Merci beaucoup pour vos réponses !
    francis.reitter@wanadoo.fr

  • Nous disposons d’un bois et nous aimerrions construire pour nous et nos enfants une cabanne en rondin, ou en planches, enfin une cabanne jolie et habitable, mais nous ne voulons pas investir trop d’argent.
    Tout les conseils etant bon a prendre nous vous remercions de l’aide que vous pourrez nous apporter.
    merci bcp a tous !!

  • je passe le plus clair de mon temps (et meme la nuit) en foret. J y dors tres souvent meme l hiver.
    je vois que beaucoup sont passionné, ont envie de vivre dans la Nature. Mais n oublions pas que ce milieu est un milieu naturel, sauvage, et que de tres nombreuses especes y vivent.
    S’y installer revient à prendre à nouveau un peu plus de place sur la Nature...Nous qui empiétons déjà tellemnt.
    Si vous décidez de vivre à l’année en foret, surtout ne faite pas d’amménagements, ne coupez pas les arbres pour vous faire une terrasse, ou parce qu il y a trop de feuilles mortes.
    Ne faites pas venir l’electricité, leau courante, internet ou la télé. Si vous choisissez ce mode de vie, passez vous de tout ca. La foret à trop à vous offrir pour vous occupez de futilités.
    Prennez en de la graine...

    • felicitation , bravo .
      je suis carrement d’accord avec toi .
      laiissons la nature et nos forets propres , on as assez massacrees ces lieux magnifique et magique .
      et rappelons nous ce sont les poumons de la terre mere .
      mos

    • mais tu as raison ! je me demande aussi pourkoi tout le monde ve vivre proche de la Nature ? pour la liberté, la tranquilité ?
      Oui oui, mais en fin de compte, c est la Nature qui perd sa liberté, sa tranquilité.
      Ca ne sert à rien de fuir la ville ! TRANSFORMER LA ! SOYEZ DES ACTEURS DE LA REVOLUTION VERTE !
      la Nature a deja beaucoup trop de choses à faire pour qu on lui casse les peids dans le peu d’endroit qui reste.
      JE connais bien la Nature, pas theorique, mais pratique... Avec tout les bucherons, chasseurs... c est presque risqué de vouloir habiter en foret, autant qu’en ville !

  • je voudrais construire une maison de hobbit à ma petite fille,
    je cherche des infos, surtout pour la charpente et le toit végétal,
    merci d’avance,
    gemiche.ilbert@wanadoo.fr

  • Je recherche une yourte d’occasion, (8m de diamètre ou 54m2 minimum) en très bon état. Pour me contacter:veronique.bouvant@wanadoo.fr

  • Bonjour à tous !
    Je suis à la recherche de docs ou livres ou sites, sur divers savoirs artisanaux un peu perdus tels que :

    - tannage des peaux (fourrures, cuir) (je parle ici de lapins d’élevage alimentaire)
    - traitement des plumes en vue de leur utilisation en garnissage d’oreillers, edredons ...
    - traitement des plumes en vue de leur utilisation en outils d’écriture
    - traitements des os d’animaux (tués pour la nourriture), en vue de leur transformation en outils, oeuvres d’art
    - choix et traitement du bois pour sa transformation en outils divers, ainsi qu’en matériau de petite construction (cabane et autres)

    Je recherche également un ouvrage que j’ai feuilleté il y a bien longtemps (fin années 70) qui s’intitulait "vivre en autarcie" et qui décrivait plein de savoirs utiles, avec beaucoup d’illustrations sous forme de dessins.
    Merci d’avance pour tout ce que vous me trouverez (les conseils sont également les bienvenus)
    Violette

    mestdagh@wanadoo.fr

  • Bonjour à tous,
    j’ai à ma disposition un terrain sur lequel il y a un petit étang au milieu d’un petit bois en campagne bretonne. sur un sol hyper argileux qui laisse libre cours aux "pousseries" de pins, châtaigners, peupliers, chênes et autres joilleries sauvages. Grâce à la "qualité" du sol, je peux remarquer que des chevreuils et autres biches viennent s’y abreuver. Quasi tombée amoureuse de cet endroit mais n’ayant que peu de moyens (juste la chance d’avoir pas mal de bois à disposition et du matériel de découpe), j’aimerais construire une cabane dhabitation, d’une grande simplicité, et forcément le moins onéreuse possible (car j’suis un peu limitée en ce moment !)... La surface semble être limitée à 20m (carré !) au sol mais qu’en est il de la hauteur ? Est ce possible de lier plusieurs espaces et de créer ainsi des modules ? La nature du sol est elle un problème et que peut elle m’apporter de bien ? J’aimerais trouver un site ou des gens, qui pourraient éventuellement me faire partager quelques plans de construction de base, Simple, solide et écologique. J’ai également des tas de questions sur les methodes d’alimentation en énergies, à partir de l’eau essentielement. Bref, je regorge de questions alors si vous avez des tuyaux ou ds "penseries" malines
    Merci et à bientôt
    Tiphaine

  • Bonjour,

    Vous êtes nombreux à avoir envie de vivre dans la nature.
    A ceux qui ne croient pas à une utopie et qui désirent retrouver le mode de vie ancestral des coureurs des bois basé sur l’écologie, l’éthologie, l’artisanat, la recherche de baies, fruits, plantes, champignons, la vie en plein air avec des animaux..., le Camp des Samoyèdes est fait pour eux.
    Que vous soyez nomade, semi-nomade ou sédentaire, ce camp expérimental situé sur un pré à l’orée d’un bois de feuillus abritant de nombreuses espèces animales, dans une vallée des Alpes de Haute Provence, refuse le matérialisme et la sur-consommation.
    Pour découvrir ce camp, vivre une expérience, vous y installer, un week-end découverte (29 - 30 - 31 octobre) est proposé.
    Fumeurs s’abstenir !
    Tél. : 06.98.76.42.48. - Email : camp_des_samoyedes@hotmail.com

    Chris

  • Pouvez-vous me dire s’il est nécessaire de demander un permis de construire pour une maison enterrée ( dont le toit ne dépasserait du sol que de 80 cm ou 1m ) et située par exemple a flanc de coteau . Un peu comme si je construisais une maison à l’intérieur d’une falaise avec seulement la face avant de la maison alignée verticalement avec le flanc vertical de la falaise.
    ....car il est dit que seuls les murs d’une hauteur supérieure à 1.5m font l’objet d’une demande de parmis !
    jean-jacques.vettor@libertysurf.fr

  • Pour un film documentaire pour France 3 éco-citoyen, nous recherchons des personnes en Alsace ,Lorraine, Champagne Ardenne et dans le Jura qui utilisent le bois comme moyen de chauffage ou qui voudraient faire l’acquisition d’une chaudière. Ce film sous forme d’enquête veut montrer des moyens d’agir et mettre en valeur le bois de chauffage. Vous avez des idées, de l’expérience, alors contactez le réalisateur, Robin Hunzinger, webmaster du site le "recours aux forêts" à :
    Robinhunzinger@free.fr

    ou la maison de production du film, real Productions :
    contact@real-productions.net

    Voir en ligne : Real productions

  • ... et ça n’est pas une raison pour sortir de la forêt. C’est pourtant ce qui risque de m’arriver si je ne trouve pas au plus vite un tipi : je suis dans le Lot et l’hiver y est froid.
    Si vous avez un tipi d’occaz à vendre ou le matériel nécessaire à sa fabrication et un peu de temps pour m’y aider, n’hésitez pas à me contacter.
    De même : si vous êtes dans les parages avec un projet analogue, l’isolement n’est pas une fatalité !
    daisy@no-log.org

  • je recherche des 15 perches pour mon Tipi d’une longueur de 5 m, merci de me dire où je pourrais en trouver dans les alentours de Forcalquier 04 - Merci - Marie

  • Avec mon ami nous avons pour projet de construire une yourtes et nous recherchons pleins d’info concernant celles -ci :
    rencontrer des gens qui vivent en yourtes,titres de bouquins concrenant leurs constructions,des plans...merci de nous aider dans notre recherche.Sylvie

    • Il faut commencer par lire le livre "Yourtes et tipis" de Isabelle Bruno (Hoëbeke éditeur)

      On le trouve encore en librairie mais attention il date de 2003 et il est vendu d’occasion plus de 140 euros chez Amazon. Dépéchez-vous d’acheter chez votre libraire les derniers exemplaires (au alentours de 30 euros)

      Yourtes et Tipis entraîne le lecteur au royaume de l’enfance et de l’imagination créatrice. Dans le sillage des hardis cavaliers mongols et des intrépides indiens des plaines d’Amérique c’est un magnifique voyage parmi ces peuples nomades que ce livre propose. Leur habitat, qui sait allier confort et légèreté, sécurité et mobilité dans une recherche de beauté et d’harmonie avec la nature, est particulièrement présenté ici. Les yourtes d’Asie centrale et de Mongolie, ou les tipis d’Amérique du Nord permettent de multiples variations. Ils peuvent offrir un abri saisonnier le temps d’une immersion en pleine nature, devenir une annexe indépendante de la maison pour recevoir des amis ou pour soi-même, se transformer en lieux de rencontres et de créations artistiques. Nous avons laissé la parole à ceux qui ont ainsi adopté et adapté yourtes et tipis : fabricants, organisateurs de vacances ou de campements, artistes ou simples particuliers. Leur expérience et leurs témoignages en inciteront peut-être d’autres à se familiariser avec cet habitat et à comprendre l’âme nomade.

      A lire aussi : Sous la yourte mongole , à travers les steppes de l’Asie centrale . Amiot-Dumont , 1954 , cartonnage 220 pages 18 photos en noir . (25 euros chez Amazon)

  • Mon projet : aller en foret 1 fois par semaine avec un groupe d’enfant de 3-6ans.
    c’est quoi la foret pour vous ?
    Pourquoi emmener les enfants en foret ?
    comment convaincre les parents ?
    comment sensibiliser l’enfant à la nature ?
    Qui à de l’expérience avec des enfants en foret ?
    Merci de m’aider

    • Bonjour,

      je recherche le nom ou le type d’un petit poele à bois transportable maxi 10 à 15 Kg pour chauffer une tente .

      ce type de poele serait toujours utilisé dans le grand nord des trappeurs pour chauffer leur tente ou cabane.

      j’ai vu un poele de ce type sur une brocante de la marque "poele sans peine" ( ce n’est pas une blague ) mais impossible de trouver des infos sur le net.

      si jamais vous avez un site ou même une entreprise qui fabrique ce genre de poele je suis preneur....

      merci de votre aide plathiere@aol.com

    • bonjour,

      merci pour cette info et bonnes fêtes

      Pierre

    • Bonjour,

      je n’ai pas spécialement d’infos sur les balades pour les enfants dans la forêt, par contre, je me souviens que la première fois que je suis entré dans une vraie forêt, j’avais 8 ans, j’étais en CE2, et même si je vivais déjà à la campagne dans une ferme isolée, cette sortie organisée par l’intituteur avait été une vraie découverte pour moi !
      J’ai fait ensuite des choses aussi dérisoires, mais importantes qu’une collection de mousse, j’étais et je suis toujours fasciné par toutes les formes extraordinaires de champignons, j’ai appris aussi comment se faisait l’humus, et je rêvais de faire une cabane dans la forêt, etc...
      Maintenant, j’ai 40 ans mais je me souviens toujours de cet après midi en forêt comme d’un événement important de mon enfance.
      Alors je souhaite longue vie à votre projet !

      Voir en ligne : Luxe-Campagne

    • salut, j’ai deja lu quelques boukins, sympa, qui parlent du rapport enfant/nature.
      en fait c’est assez simple : les enfants ne retiendront pas une liste de 345 plantes en une journée (moi non plu)... ils s’ennuiront...
      ce qu’il leur faut, c’est des jeux. Par exemple, fabriquer une cabane pour les lutins, avec quelques branches, gouter un fruit... comestible bien entendu, faire du Land Art ( faire des dessins ephemeres avec des caillou, branches, feuilles, pommes d pin...)
      c’est un tres bonne chose d’emmener les enfants, ca ne leur fait que du bien. Veillez a ne pas en avoir de trop ! c dur à gérer. ET puis pour activités, ca depend bien sur de leur age.

  • Bonjour,

    je suis à la recherche d’une autre façon de vivre. Pourriez-vous me dire s’il est possible de rejoindre un groupement de gens habitant en forêt en France, ou ailleurs.

  • Bonjour,

    J’ai envie de découvrir la vie proche de la nature. Je cherche des endroits, stages ou autres qui accueillent tout le long de l’année des personnes desireuses d’apprendre tout en aidant au quotidien.
    Je suis interessé de decouvrir le maraichage biologique, l’herboristerie,construction ecologique, les savoirs faire "ancestraux", et bien d’autres activités dans le respect de notre nature.
    Je cherche donc des endroits "eco-bio" qui offrent logement,nourriture et decouverte de la vie naturelle contre travail ( ne demandant pas de qualification, je n’ai pas et ne suis pas de formation ).
    Je suis ouvert à toutes proposition à partir de maintenant.

    Nathan

    mail : zedd_zeddicus_zorander@yahoo.fr

  • bonjour
    Je suis a la recherche de toutes infos concernant l autoconstruction de cabane dans les arbres.
    Juridique technique ext..

    • Bonjour,

      Je suis à la recherche d’informations concernant la construction de cabanes plus ou moins grandes dans les arbres d’un terrain privé. Vous remerciant par avance...

    • En France, c’est le code de l’urbanisme, et plein d’autres qui sont en vigueur pour ça.
      Fondations ou non, ça ne change rien, en dur oupas, ça ne change rien.

      * TERRAIN où il y a deja une construction, ou pas encore : il faut consulter le Plan d’Occupation du Sol de la commune (POS), ou le Plan Local d’Urbanisme (PLU)(réforme..). Votre terrain est soit en

      - ZONE Urbanisée (ville, village)

      - ZONE AU a urbaniser : là le terrain est constructible,

      - ZONE Agricole (seule les exploitants agricoles peuvent construire pour les besoins de l’exploitation) et en

      - ZONE Naturelle : ici, on ne peut pas construire : il vaut mieux, car de nos jours, la civilisation s’etend tellement...il faut laisser un peu de nature ou il n y a pas d’humain.

      Si le terrain est en ZONE U ou ZONE AU, il faut un permis de construire si la surface est sup a 20m carrés, une simple autoisation de travaux si inferieur à 20m carrés.Dans les autres zones, ON NE CONSTRUIT PAS. (sauf exploitant agricole)

      - TERRAIN NON CONSRUCTIBLE : il est situé dans les zones Agricole et zone naturelle : la forêt n’est pas prévu pour l’habitat, en gros, il n’est pas autorisé de construire, ni de cabanes, ni de poser une caravane... Si ce sont les enfants qui font une petite cabane en branche et en planches, de taille relatuvement petite, personne dira rien.

      * * * le plus simple, c’est se renseigner en mairie * * *

  • Vous avez l’âme d’un coureur des bois, d’un indien, d’un ermite,...
    Vous avez conservé les rudiments d’un mode de vie ancestral, rustique et écologique, rythmé par les saisons.
    Testez votre principe de vie sur un camp et étudiez les intéractions de comportements humains / animaux (domestiques et sauvages) avec le milieu naturel.
    Pour en savoir plus, connaître les conditions, visiter, ... contactez à tribu_samoyedes@hotmail.com ou au 06.98.76.42.48.

  • bonjour, je suis à la recherche d’information, de réglementation pour installer une cabane dans un arbre dans un petit bois privé et de plus éventuellement d’installer à l’année 2 à 3 roulottes. L’idée étant de créer mon lieu de vie. Les rumeurs ont des propos tellement divergent entre le droit et le possible, que je ne sais koi penser ??? merci pour les informations

    • Si ton bois t’appartient, à priori tu peux construire une cabane dans les arbres sans permis de construire. Pour les roulottes pareil, mais à force cet habitat mobile pourrait etre considéré comme permanent et puis il ya de nouvelles lois qui emergent concernant les habitats mobiles. Le mieux ca serait d’avoir l’accord du maire de la commune dont depend ton terrain, après t’es pas obligé de lui raconter ton projet en detail, tu peux dire que c’est un lieu pour vivre le week end et les vacances, etc.., libre à toi de trouver ce qui passerait le mieux. Mais si ca ne gene pas les voisinages (si c un peu isolé) , à priori ya pas de problèmes. (tout depend de la personne qui bosse à la mairie...) Ou alors tu dis rien, vu qu’il n’y a normalement pas besoin de permis pour ce que tu veux faire, on risque pas (trop) de t’ennuyer.

    • Bonjour,

      Je suis également à la recherche d’information concernant la construction d’une habitation en bois dans les arbres. Existe t il une legislation qui empecherait de construire sa propre maison en bois dans les arbres que l’on a sur son terrain ?

      Merci de me répondre.

      Robert.

    • je fais quelques etudes en droit de l’urbanisme, et voilà ma réponse :
      qu’il y ai des fondations ou non, donc sur le sol ou dans un arbre, en dur ou non,
      si une maison ou une construction est implanté sur ce terrain, tu peux construire une cabane ou autre chose de - 20 metres carré, sans permi mais avec autorisation de travaux. Si le terrain est non constructible, TU NE PEUX RIEN METTRE !
      si c plus de 20 m2 sur un terrain constructible, il faut un permi de construire.
      Exception pour les agriculteurs, exploitants agricoles et ect, pour les necessités de l’exploitation...
      Faut etre realiste aussi, on en peux pas construire partout, et ecologiquement parlant, mettre tout les 5 m dans toute les foret une cabane, c est surement mauvis pour la nature. Rensigne toi a la mairie, a la DDE...

  • · Bonjour à tous, Arrêtons de se voiler la face ! La vie en totale autarcie est impossible en France et ce pour plusieurs raisons : Les Lois concernant la pêche et la chasse par exemple. En effet, les deux sont payants. De plus, beaucoup de conditions sont à respecter concernant les espèces, les zones et les périodes. Donc, pratiquer ces deux manières de survivre sans connaître ni respecter ces chartes nous exposent à des risques par rapport aux lois, au gouvernement etc… Vivre dans une cabane construite sur une zone réglementée ou interdite, c’est aussi s’exposer à divers problèmes (encore et toujours….) Donc, que faire ? Etre un bon citoyen et respecter tout ce que l’on nous propose ? D’accord, mais voyons ce que l’on nous propose…alors…ah ! bah rien. C’est bizarre. Je me demande pourquoi. Tout simplement parce nous vivons en société et que le gouvernement ne nous vois pas, nous, les écologistes, les rebelles ou tout simplement amoureux de la Nature. La France a d’autres problèmes. C’est donc à nous de travailler ENSEMBLE pour arriver à cette « autre » vie. Celle en harmonie avec la Nature. La semi-autarcie : C’est possible. Nous avons divers exemples :
    Christine et ses Samoyèdes, dans les Alpes.
    Le village de cabanes des deux frères, dans le Sud, près de Florac. Le principe est simple : Vivre au plus près de la Nature sans pour autant renier la société actuelle- tel l’anarque d’Ernest Jungger. C’est aussi essayer de se nourrir de façon « bio ». Le commerce équitable est un bon exemple. C’est aussi essayer d’être le plus autonome possible (cueillir des champignons et châtaignes à l’automne, les mûres l’été, faire des confitures, se confectionner des vêtements de laines avec la mue de chiens ou de chèvres et pleins d’autres activités….) La totale autarcie : Pour moi, en France ou autre pays dit « civilisé » : C’est impossible. Trop de lois. Trop de restrictions. Trop de risques. Mais, pour quelqu’un qui se moque de finir en prison ou de payer 50000€ d’amende, la vie en autarcie est sans doute possible. Encore que…Qui, sur ce site est capable « réellement » de vivre de lui-même ? De fabriquer TOUS ses vêtements lui-même ? De chasser ? De pêcher ? De se soigner tout seul ? Oui, il y a des personnes qui savent, qui ont la connaissance, mais ont-ils la pratique ? Pour vivre dans la Nature, il faut déjà y survivre. Nuance. Le Nomadisme : Ce style de vie est tout à fait possible. L’exemple le plus concret concerne certains pèlerins. Ils ne vivent que de pèlerinages. Nourrit par l’Eglise, loger par l’Eglise etc… Pour les athées , pensons donc aux grands voyageurs tel que Nicolas VANIER ou Mike HORN. Pensons aussi aux Touaregs. A bien d’autres tribus nomades existantes encore aujourd’hui. Le principe est simple une fois encore : Marcher, rencontrer, partager, errer…Pour survivre, travailler un peu quand cela devient nécessaire. Je connais quelqu’un qui travaille et s’enfuit 6 mois au Mexique, ou au Pérou. C’est une manière de vivre comme une autre. Ne se satisfaire que du nécessaire. Pensons aux derniers des trappeurs du Canada. La vie en totale autarcie est possible dans certains pays.
    Sur ce site, beaucoup de personnes s’inventent des histoires. Juste en lisant certains mails, on sait tout de suite si ce que raconte la personne est vrai ou non. Ceux qui ne parle que d’ « eux » et de leurs pseudos connaissances ou capacités sont les premiers visés. Ils ne racontent rien de concret. Ils n’ont pas de but -ou n’en parle pas-. Je pourrais exposer mes passions mais ce n’est pas mon but. Je veux déjà toucher ceux qui souhaitent que les choses avancent et prennent de l’ampleur. Pour y arriver, nous devons passer par la « rencontre ». Le grand rassemblement. Cela fait trop longtemps que l’inactivité règne. Avoir les idées, lire des livres, tout cela est formidable, mais où sont les actions ? Ensemble, nous pourrions peut-être discuter, échanger des idées, partager des vies, des passions. N’est-ce pas le but de ce site ? Nous rassembler pour ne pas être perdu, ronger par la solitude ? Mon projet : Amener les personnes de ce site à se rencontrer dans un grand rassemblement que nous déciderons par la suite. Le centre de la France me paraît logique.
    Vivre des expériences de survie, c’est simple, il suffit de partir à 3 ou 4 avec un peu de matériel et des connaissances. On applique. On se trouve face à des difficultés. On apprend. On se forme. Voici un très bon livre sur la survie sorti récemment : AVENTURE ET SURVIE. John Wiseman. Hachette Pratique. 18 €.
    Il existe aussi certainement des stages dans votre région. Feuilletez le catalogue de Sorties Nature du magasin Nature et découvertes. On y trouve des sorties, des stages etc… qui ne sont pas très onéreux. (entre 5 et 20€ les sorties de moins d’une journée).
    Le mieux : Apprendre grâce à un livre et appliquer tout seul ce que l’on a appris.
    En conclusion : Vivre en pleine Nature est chose difficile mais possible ! ! ! Seulement, oui, il faut ce bouger et s’unir. Je laisse mon mail a qui souhaite me joindre pour discuter, ou m’engueuler pourquoi pas. J’ai Eithelarien@hotmail.com Grands paspeut-être dit des conneries.
    PS : S’unir ne veut pas dire vivre ensemble mais unifier les pensées, les passions, les expériences vécues pour consolider un groupement. Pas une secte. Echanger pour mieux comprendre. Partager pour mieux vivre. Se regrouper, cela peut passer par la création d’une association, ou vivre des expériences ensembles pour ceux qui le désireront. Je pense que si chacun y met un peut du sien, on peut arriver à quelque chose de vraiment concret. J’appelle donc « tous ceux qui se sentent étrangers sur leur propre terre » à me contacter ou à répondre via ce site. Je ne me suis pas trop dévoilé dans ce mail mais il y a des raisons. Je pense qu’il faut savoir se réserver. De toutes façons, nos passions se rapprochent très certainement…. Amis randonneurs, amis pêcheurs, amis chasseurs, amis coureurs des bois, amis poètes, amis agriculteurs, amis écrivains, amis voyageurs, chacun à la parole

  • Je suis à la recherche d’un autre mode de vie, une façon différente de continuer à vivre tout en gardant un contact minimale avec la société. En effet, comment se nourrir, se vêtir, se soigner et fabriquer son chez soi sans un lien avec le système omniprésent d’aujourd’hui ?
    Sur le site « le recours aux forêts », des personnes se retrouvent pour discuter de projets, d’expériences et d’idées concernant une vie en harmonie avec la Nature.
    Ce quotidien exige des connaissances inhérentes à la survie mais il faut pouvoir y vivre car ces deux termes sont bien différents.
    De nos jours, les êtres humains ont tout perdus de leur savoir et on oublié qu’il y a d’autres voies pour vivre dans ce monde. Pour ma part, je souhaiterais vivre en nomade, en me déplaçant à pieds.
    De nature je suis solitaire, mais la compagnie m’intéresse car elle permet de s’entraider et de partager.
    Nous avons tous un idéal de vie, et je pense que nous pouvons en réaliser la majeure partie mais pour cela il faut du courage, de la volonté et de la persévérance.
    Le monde d’aujourd’hui me met mal à l’aise. Il n’y a plus de magie, plus de liberté. Il est extrêmement difficile de sortir d’un système dans lequel on a grandit mais est-ce impossible ?
    Il y a plusieurs témoignages de personnes courageuses ayant choisit une vie « verte », pas seulement au travers de ce que tout le monde connaît comme étant « la Campagne » mais un mode de vie en étroite relation avec l’environnement : Se nourrir grâce à la cueillette, au potager, à la chasse et la pêche (bien que ce soit payant et soumis à des règles strictes), se soigner avec les plantes, se construire son propre habitat etc…
    On comprend bien que cet autre manière d’exister est assez difficile et nécessite de grandes connaissances, et pour cela, une petite communauté serait l’idéale puisque chacun apporterait ses connaissances aux autres.
    Dans les bois, on peut trouver beaucoup de matières qui peuvent servir pour des outils par exemple. Une vie basée sur un retour aux sources. J’ai déjà rencontré une femme grâce au site « recours aux forêts » et je l’ai suivi chez elle, dans les Alpes françaises. Elle se fabrique sa laine grâce à ses chiens de traîneaux : des Samoyèdes.
    Elle vie dans un cabanon, sur un terrain qu’elle s’est acheté près d’une rivière entre deux montagnes.
    Une autre vie est possible mais pour cela il faudrait que toutes les personnes qui se sentent absorbées par ce désir d’une relation plus proche de la Nature se rencontrent véritablement pour parler, échanger, donner des idées, et multiplier les projets jusqu’à avoir une telle envergure que nous aurons un gros avantage face aux sceptiques.

    Le problème de certaines personnes qui écrivent que ce site concerne l’authenticité de leurs écrits. Certains ne font qu’étaler leur soi disant savoir faire et ne connaisse pas grand-chose en fait.
    Beaucoup ne sont présents sur ce forum que pour tromper leur ennui et s’inventent des histoires.
    Je suis mécontent quand j’apprend que les messages de Chris ont été effacés car de loin, c’était la seule personne qui souhaitait vraiment accueillir des amoureux de la Nature et les aider à connaître certaines pratiques (tissage de la laine, s’occuper des chiens, pratique du canirando etc… ) mais les dirigeants du site ont conclu que ce n’est pas le but de ces forums. Quel est-il finalement ?
    Beaucoup d’entre eux veulent rencontrer des amateurs mais une fois devant l’occasion, ils ne sautent pas dessus. Alors est-ce que ce site sert vraiment à quelque chose ?

    Pour vivre dans une cabane , il faut avoir conscience de ce qui nous attend. Les longs hivers, les pluies, les orages, les - rares- tempêtes, le bruit, l’humidité etc…
    Certains pensent que la vie dans la Nature n’est que beauté et paradis. Arrêtons de ne voir que les côtés positifs. La Liberté ne se trouve pas que dans les montagnes ou les forêts. Dans tout mode de vie, nous devons faire face à des devoirs, des obligations et des interdictions. Pour citer un ami à moi : « Quand bien même un marginal est en dehors d’un cercle, n’est-il pas lui même dans un autre cercle ? ».
    Soyons réalistes et essayons de travailler ensemble. Il n’y a que de cette manière que nous prendrons de l’envergure.
    Mon but n’est pas de créer une secte ou un groupe où nous serons obligés de se réunir souvent mais de créer une coalition dont les supports de communications seront variés et où , moi, je me déplacerais pour rencontrer et réunir des fragments de vie de chaque personne vivant en semi-autonomie.

    Merci. Grands pas Eithelarien@hotmail.com

  • Bonjour

    pour la partie annonce ,et bien j’annonce le lancement d’un site spécialisé dans l’environnement cabane.Notre assoc. a voulu créer un site simple et pratique pour trouver des infos ,permettant de sauter le pas ,nous souhaitons, pour les moins manuels trouver des annonces de cabanes à louer ,et de recencer des pros sur la vie en autonomie.
    Bon j’espère que le site vous plaira .Merci de votre avis sur "contact" et n’oubliais pas si tous le monde va dans les campagnes ça va être le bordel, alors vivons heureux, vivons caché.
    Michel www.les-cabanes.com

    Voir en ligne : site cabanes

  • on peut construire sa cabane dans le bois, mais nous pouvons aussi construire nous même notre maison en ville , peut on construire sa maison en bois ? OUI on peut construire soi même sa maison ou par un professionnel, il faut prendre des précautions, visiter ce site pour la maison, de bonnes idées sont à exploiter :

    http://www.bonsmagasins.com
    rubrique"construire sa maison". th

    Voir en ligne : construire sa maison soi même ou par un professionnel ?

  • hello à toutes et à tous !

    je suis étudiant en ciné et dans mon temps libre je prépare un docu sur la construction des cabanes (pas tellement le côté technique, mais plutôt sur le plaisir que chacun tire de ce type si particulier de construction, plaisir généralement découvert dès l’enfance et pour lequel j’éprouve une forte nostalgie).

    j’aurais aimé rencontrer des gens qui sont en train de construire leur cabane, de quelque type qu’elle soit, ou qui aimeraient discuter de leurs expériences de construction ; et qui éventuellement accepteraient que je les aide à construire, histoire de vivre ce plaisir à la première personne !

    à bientôt j’espère :)

    julien

    julien.g.am@gmail.com

    • J’ai écrit qq chose qui ressemble à une "utopie" la "Cité des Arbres®", pourquoi l’homme remonte aux arbres ?. Le marché, l’argent, la cupidité ont réussi a tué le projet malgré qq essais de réalisation prometteurs (nombreux tests de vie dans les arbres très différents). En ce qui concerne la construction des cabanes, si la technique n’est pas intéressante en soi elle n’en est pas moins significative de la véritable idéologie de ceux qui la mettent en oeuvre. Ainsi on dit aimer les arbres mais la plupart des cabanes les abiment voire les massacrent... Ce qui est excusable de la part des enfants dans le cadre de leur parcours initiatiques, ne l’est plus quand, ce qui était gratuit devient payant. Après avoir privé nos enfants de rivières à l’eau claire et d’arbres magnifiques on leur propose des piscines javellisées et abrutissantes et des parcours militaires en hauteur où l’arbre est réduit à l’état de poteau (cf les parcs aventures arborés si mal nommés). Il en est de la vie dans les arbres comme de l’amour : sans respect pour la Vie, le plaisir n’est pas suivi de plénitude mais de souffrances....
      En france je ne connais qu’un seul constructeur de cabanes qui respecte la montée de sève pour notre plus grand plaisir (cabanes suspendues ou/et sur pilotis) 0327487216 Famille Dupriez rue du Transvaal à Saint Amand les Eaux 59230... de vrais amoureux des arbres, de fins connaisseurs !
      Pour ma part je continuerai à promouvoir la réappropriation gratuite des arbres surtout pour les enfants -mais pas seulement-. Aidons les à y inventer leur lieu de vie, leur cabane nid, leur histoire...
      Bon courage pour votre film (j’ai moi même été élève de Vaugirard École Louis lumière 1964-66 section cinéma, je rêve toujours d’adapter le "baron perché" d’italo calvino au cinéma mais les droits appartiennent à Richard Geere), si vous voulez approfondir au sujet de la nostalgie d’enfance... n’hésitez pas. Raboutet 0616 823 187 email raboutet@msn.com

    • Bonjour Julien
      Je suis constructeur arboricole depuis longtemps et me ferais un plaisir de te raconter l’histoire des cabanes à travers les ages et la facon de les construire. Je suis l’heureux possesseur d’une de ces cabanes chez moi que je loue à l’année en tant que gîte perché. Je suis en train de monter des cours pour faire profiter les néophites de la joie de construire eux même leur propre cabane perchée. La session aura lieu bientôt...De plus je vais bientôt construire un zôme perché, au coeur d’une sablière au milieu des bois, un sîte superbe,
      Si tu, vous, êtes interessé(s),

      Chriscanale@hotmail.com

    • Bonjour Julien,

      ton message date de mars, mais peut-etre cherches-tu tjs des gens qui construisent des cabanes ? Contacte donc Christophe Astier : c’est un jeune arboriste de 27 ans qui s’est lancé dans la construction de cabanes et qui en fait dans toute la France de façon totalement artisanale et écologique. Il est basé dans la région lyonnaise mais bouge tout le temps. Je te donne son e-mail : arbogeste@hotmail.fr.

      En espérant que cela te sera utile.

      Une amoureuse des cabanes

    • je suis arboriste grimpeur depuis 20 ans. je construis une cabane perchee suivant mes idées : toilettes seches, eolienne, bassin ecologique pour l’eau. j’ai l’autorisation du maire, mais ne touve pas d’assureur.

      Pouvez vous me donner un plan ?

  • Salut à tous...

    J’ai pour projet de bâtir un bout de cabane dans la forêt afin d’y passer l’été en communauté. Le problème c’est que j’ai pas vraiment envie de faire ca avec des planches vernies achetées à Casto. Je cherche donc du bois de récup’, du style vieilles planches/charpente issues de vieux chalets démontés ou détruits, à moindre coûts dans la mesure du possible. Des rondins inusités sont les bienvenus également.
    Dans l’idéal je cherche cela dans les environs du bassin anneciens, mais d’éventuelles propositions venus de savoie ain ou suisse peuvent me faire plaisir également ;).

    Merci d’avance

    Antho (marmotte_dodue@hotmail.com)

    Marmot’s power...

    • lol :)
      va a la mairie la plus proche et demande leur la décharge (déchetterie, centre de tri).
      la bas taura une benne spécial bois, pour peu ke tu trouve une décharge suffisamment près dune grande ville, ta benne elle contiendra ke des planches, des portes et des meubles.

  • Salut tout le monde,

    nous sommes un jeune couple de rêveurs écolos qui a décidé de franchir le
    pas et s’installer à la campagne, et plus précisément dans une yourte. Ca
    fait déjà plusieurs années que c’est en projet mais maintenant on approche
    (enfin !) la réalisation concrète de ce projet.

    Nous sommes donc à la recherche d’un terrain à acheter pour y implanter la
    yourte. Voici la description de notre terrain idéal (qu’on ne trouvera
    peut-être jamais mais qui donne une idée du petit eden que nous cherchons
     !) :

    - suffisamment grand pour cultiver en toute liberté (au moins 1 héctare)

    - avec une partie plate pour la yourte et le reste plat ou en planches
    pour les cultivations

    - présence d’une source/rivière/point d’eau/...

    - pas besoin d’éléctricité

    - situé dans une région suffisamment temperée (nous habitons la Côte
    d’Azur, donc sommes bien habitués à la chaleur du soleil !)

    - avec arbres sur le terrains ou à proximité pour le bois

    - isolé (pas au bord d’une nationale) mais pas trop (<20 km d’une ville
    d’au moins 10.000 habitants)

    - budget maxi 15.000 euros

    Etant donné notre budget, nous savons que les terrains constructibles sont
    quasiment tous écartés d’office. Restent les non-constructibles avec
    toutes les difficultés qu’on connait pour faire accepter la pose d’une
    yourte sur ce genre de terrain. Mais bon, difficulté n’est pas synonyme
    d’impossibilité et nous avons bien l’intention de faire valoir le
    caractère amovible de la yourte.

    Nous laissons un message sur ce forum en esperant que certains d’entre
    vous soient au courant d’un terrain à vendre avec des caractéristiques
    plus ou moins équivalentes. Nous sommes aussi interessés par tout conseil,
    notamment si vous connaissez une région où ce genre de terrain pourrait se
    trouver plus facilement.

    Nous sommes également ouverts à toute proposition de projet communautaire,
    que ça soit pour en créer ou pour en rejoindre.

    Aveu de copier/coller : oui, ce message est un copier/coller que nous
    avons envoyé sur plusieurs forums, ceux qui en fréquentent plusieurs à la
    fois s’en seront certainement aperçus. Nous avons fait celà pour augmenter
    nos chances de trouver ce que nous recherchons. C’est vrai que c’est le
    même mécanisme que le tristement célèbre "spam", mais d’un autre côté nous
    avons l’intention de suivre individuellement tous les fils de discussion
    que nous avons démarré.

    Céline (22 ans) et Pierre (23 ans)

    • veillez me contcater sur gh1@usa.com pour information et collaboration,

    • Bonjour,

      Vous trouverez cela facilement dans le Limousin en particulier la Creuse : ne vous laissez pas leurrer par les vielles granges qu’on ne peut aménager qu’à très gros frais même sur 20 hectares de terres et qui se vendent une fortune à présent depuis que les agriculteurs à la retraite avec peu de ressources ont découvert l’engouement de nos amis Anglais pour l’achat (puisqu’en Angleterre on n’achète que pour 99 ans).

      Moi je recherche pour réemployer une vente, une petite maison avec surtout un grand étang et des bois. Regarder au Journal Officiel, le prix de la terre agricole en 2004 sur toute la France par région et départements, cela vous donnera une fourchette de référence pour mieux apprécier un bien ; vous verrez qu’on vous vend deux cents fois plus cher avec un poulailler dessus. Il y a moyen de discuter. Si vous chercher un Moulin, il faut voir s’il y a un bief .... et un droit de bief. Pour l’exploitation d’un étang, voir avec la direction de l’agriculture locale également pour la qualité du sol : s’il est trop argileux, gare aux glissements de terrain : un carotage est plus prudent.

      Bref, c’est à force de "berlauder" sur le net que j’ai engrangé ces petites informations. Pou rles sites je tape au kilomètre sur google par exemple Puy de Chanturgue à Clermont-Ferrand ou étangs Limousin.

      Il y a aussi la solution du viager même occupé dans le Limousin par exemple car c’est la population la plus âgée de France et même si on souhaite à nos chères têtes blanches de vivre très très vieilles. Il faut verser un petit bouquet et ensuite il faut fixer une rente viagère mensuelle ou trimestrielle ou annuelle relativement modique : tout dépend à partir de quel âge des vendeurs vous démarrez. C’est aussi un moyen pour ces personnes de rester chez eux quand le viager est habité ou de compléter leurs revenus voire même quand les personnes sont en maison de retraite : d’autant plus que souvent, les enfants, beaux-enfants et petits enfants sont tenus de contribuer, or la vie est si dure pour l’emploi pérenne que le viager, qui avait perdu cours, revient plein pot. En espérant que cela vous sera utile, je vous souhaite de bonnes recherches et la réalisation de votre rêve.

    • bonjour,
      je suis un jeune ivoirien vivant en cote d’ivoire,
      j’ai 30 hectares de foret et je mets cela en location.
      je demande à celui qui est interré de me contacter à ce mail tanohja@yahoo.fr ou m’appeler àce numéros 0022505016708

    • SALUT APPELLER MOI JAI PEUT ETRE UN TERRAIN QUI POURAIT VOUS CONVENIR AVEC POINT D EAU UNE SOURCE DU BOIS CHENE VERT ET BLANC SUR SALASAC DANS LE GARD MAIS IL YA DU BOULOT au 0620423993 apres 17h demande paul

    • Ola

      Votre message date de mars, alors je me suis dit que peut-être vous aviez trouvé votre bonheur ? Auquel cas, je suis preneur pour des infos d’ordre pratique : chauffage, eau, sanitaires, flics... Je m’installe dans le tarn et j’ai un projet similaire...
      J’espère de vos nouvelles !
      tlafrechoux@yahoo.fr
      thomas

  • Bonjour a tous ! Je commence aujourd’hui mes recherches et c’est ici mon premier message, ...premier pas vers mon reve !
    Reve qui semble etre largement partagé apparament !!!
    Alors le voici en bref : Vivre en communauté sur un terrain de loisir dans un petit coin de campagne sympa, au sud de la france. En comunauté, car le bonheur ne vaut que si il est partagé !

    ...Et en details :

    LE TERRAIN : Terrain de loisir non constructible suffisament grand pour y cultiver de quoi vivre, a proximité d’une riviere d’eau potable, et au moins un peu boisé.

    LE LIEU : A une trentaine de kms d’une petite ville avec hopitale ou clinique (il y a des cas d’urgence que l’on ne peut resoudre seul) dans une region verte, sans grande ville ou zone industriel de preference, donc le moins pollué possible. En generale ces lieux sont surtout en montagne mais je prefererais en plaine mais assé ventilé pour les eoliennes.

    L’ UTILITAIRE : Pour l’energie une ou plusieurs éoliennes, ainsi que plaques solaires et autres... pour l’habitat j’opterais pour un mobilhome pour ma part (pour sa flexibilité, son confort, son pratique, sa modularité comme par exemple la possibilité d’en accoupler 2 pour agrandir, verticalement ou horizontalement !) avec toilettes seches bien entendu. Des annimaux comme des poules pour les oeufs (en liberté cela vat de soit) éventuelement 2 vache (parce que seul elle serait pas heureuse) pour le lait mais aussi l’entretiens du terrain (tonte). Ou ben des chevres ou bien encore des moutons pour l’entretiens du terrain (et la laine) et donc acheter le lait. Mais peut etre aussi un ane pour l’entretiens et l’aide a retourner la terre et transporter des charges par exemple. Une voiture pour l’enssemble de la comunauté. (electrique plus tard) Des velos...

    LA COMUNAUTE : Des gens ouverts, pas trop extremistes vers le retour aux sources (exemple : qui n’accepteraient pas que quelqu’un regarde parfois des dvds sous pretexte que lire un bouquin c’est mieux, que quelqu’un ecoute de musique sortant d’un poste sous pretexte que jouer du tambour c’est mieux... lol) Des gens qui aimernt les animaux, et donc qui ne mangent pas de viande industriel et pas non plus de bébés (agnaux, veaux). Personelement, je ne mange quazi plus de viande bien que j’adore, et cela ne demande pas d’effort car il y a bien d’autres choses que j’apprecie. Les ecolos anarchistes communistes mes sont les plus proches a l’inverse je ne predit pas une bonne entente avec des fanatiques religieux par exemple. lol (enfin je dit ca mais si ca se trouve, si le gars a beaucoup d’humour et est tres ouvert... je ne veux pas etre sectaire en tout cas)

    EN PRATIQUE : Je verais ca un peu comme un mix entre le village d’Asterix & Obelix et Chritiania (un fort militaire en plein centre de Copenague (je sais pas comment ca s’ecrit) requisitioné dans les années 70 par des idealistes et qui en ont fait une mini ville ecologique et independante.
    Alors,une grande table ronde ou tout le monde se rassembleraient les soirs pour manger et parler, une petite scene un peu plus loin pour d’eventuels exibitions (musique, spectacle, ou film/diapo par retroprojecteur sur toile). Le tout entouré un peu plus loin des mobil homes, cabanes, caravanes et toiles de tentes eventuelement (pour des invités ou pour ceux qui ne choisiraient de ne vivre la qu’en ete, par choix ou en attendant de pouvoir s’y instaler a plein temps). Le petit chanps un peu plus loins avec d’un coté un tas d’engrais bio qui ne serai en fait que nos dechets. Et a coté du champs un verger (il serait bien que le terrain dispose deja des arbres fruitiers) ENfin une riviere source de l’autre coté du site. Eau seine facile a rendre potable.

    Bon c’est encore un reve mais il est realisable.
    Je ne dispose que de 5000euros pour l’instant. Donc de quoi seulement trouver un bon mobilhome d’occase... Je pense que 10000 a 15000e par personne serait bien.

    Quelqu’un aurrait des adresses de forums et sites a me communiquer svp ?

    Merci de m’avoir lu !

    • (suite)


      > J’oubliais de preciser... J’ai 25 ans et donc je prefererais concretiser ce proget avec des gens ayant en majorité entre 18 a 30 ans.
      Si mon reve correspond au votre, vous pouvez me contacter sur ma boite : purple_thunder@hotmail.fr
      Je pense pouvoir demarrer en pratique d’ici 1 an ou 2 maxi.

      Merci

    • Bonjour Ecoloman !
      J’ai bien aimé ton message : on a tous le droit de rêver et surtout de réaliser ses rêves...

      J’ai vécu un an dans le sud-ouest près de Villeneuve -sur-Lot. Là bas, le climat est océanique donc tempéré, mais il fait suffisamment chaud pour cultiver de tout (fruits, légumes) élever des chèvres, et vivre en autarcie. J’ai connu un ancien étudiant de Nanterre , sociologue je crois, qui s’est installé pour élever des chèvres. Il avait parfaitement réussi à en vivre. C’était en 1990... Depuis j’ai dû remonter en région parisienne, mais j’ai toujours la nostalgie de cette période... J’ai aussi vécu avec le minimum un an en Normandie, mais là il faisait plus froid !!! dans une maison à colombages reçue en héritage. J’ai dû tout faire refaire, une vraie ruine. Là pareil, je n’ai pas pu prolonger l’expérience à cause du travail... :-(

      C’est pourquoi je voudrais restituer cet esprit dans ma maison actuelle en seine et marne où j’habite...

      Je serais toi, j’essayerai de plutôt construire une cabane en bois comme dans le livre de christian de la grange "cabanons à vivre" Edition Terre Vivante. Eciologie pratique. Les mobilhomes , pardonne-moi, c’est affreux, inésthétique, et peut-être pas construit avec des matériaux bio et recyclables...

      Je n’ai pas de tuyaux particuliers malheureusement puisque j’en cherche moi-même sur ce site, mais je voulais te dire qu’il ne faut pas se décourager quand on croit dans son projet !!!

    • Bonjour,
      je suis sur le point d’acquérir un terrain de ce type dans le sud de la france mais sans rivière ..
      de mon coté je recherche des infos concernant la réglementation concernant ce type de terrain ! Sur celui ci il y a deja abri en bois de 2O m2 !
      Concernant l’eau je pense récupérer déjà le peu de pluie ou me rendre à une fontaine public a qqls kms !
      Il est egalement possible de forer m’a t’on dit !
      non mais questions sont plutôt d’ordres réglementaire ! droit de faire ou pas ! par exemple intaller un contener sur ce terrain pour y stoker mes affaires.
      est t’il possible de mettre panneaux solaire ? groupe electrogene ? est t’il possible de faire abri pour auto, de refaire une autre cabane !
      comment faire pour les toilettes ? la douche ?
      si vous avez des infos n’hésitez pas de mon coté vous tiens averti !
      merci

    • Merci beaucoup pour tes encouragements. Le livre dont tu parle, je l’ai deja ! lol C’est pas que les cabanes ne m’interresser pas mais un mobil home a tant d’avantages en contre parti du fait que les materiaux ne soient pas ecologiques ! Puis c’est moche, mais moi je vois un mobil home comme une base qui peut se preter a enormement de possibilité de personalisation. Relookage cabane (couverture de planches) ou laisser pousser du liere dessu, ou decorations en peintures (biodegradables) etc... Ensuite c’est mobile ; On peut les superposer ou les mettre un a cote de l’autre pour eventuelement s’agrandir... Pour une communauté ce sont des atous qui contribue a ameliorer le confort du fait de pouvoir se placer comme on veut , changer d’endroit si on veut. Un couple peut mettre leurs mobil homes respectifs enssemble et peuivent se separer sans forcement que l’un ou l’autre ne quitte la communauté de maniere simple et sans trop d’histoire qui pourraient etre assez difficile et meme dramatique dans une communauté avec logements fixes. Et pour finir c’est pratique. Voila pouquoi le mobil home. Maintenant les yourtes sont demontable ce qui peut les rendres interessantes aussi dans une certaine mesure. Voila. Sinon, merci pour ta petite histoire et tes encouragements !

    • Bonjour, nous avons lu que tu était entrain d’acheter un terrain , nous aimerions savoir où en est ton projet et les difficultées que tu as rencontrée au sujet de la législation. Nous souhaitons faire le même choix de vie, sais - tu, si il y a des terrains à vendre qui peut convenir à ce choix de vie et si il y a d’autre personnes qui peuvent-être intéréssées par un achat groupé. A + Dom

  • Bonjour !

    J’ai dévoré le livre de Christian Lagrange sur les cabanes, (on le trouve aussi à "Nature et Découvertes") qui correspond exactement à ce que j’aimerais faire chez moi, mais ma question est la suivante : en fait je voudrais restructurer mon RC de maison, car je n’ai de place pour une cabane dans le jardin.

    Je voudrais mettre en valeur les 45m2 environ en un espace complètement ouvert et polyvalent.
    par polyvalent, je veux dire usages multiples !
    Par exemple :
    - pouvoir peindre et faire des expos de peinture (mon mari et moi peignons),
    - faire des massages de bien-être (Nuad-thaï et réflexologie plantaire),
    - avoir un seul coin repas avec vue sur le jardin pas loin de la cuisine ouverte (une table pour les repas et non pas deux comme en ce moment, quel gaspillage de place !)

    Je trouve inutile et stupide d’avoir une salle à manger qui ne sert jamais (espace perdu et vraiment trop bourgeois !)). La cuisine est assez grande mais pas assez quand j’ai du monde. Le salon est trop petit ! Hier nous étions 8 et trop serrés déjà !
    Quant à la cheminée, je la remplacerais par un poële type scandinave dont la chaleur serait récupérable (J’en ai eu un en Normandie où j’ai vécu un an ainsi sans jamais utiliser le chauffage électrique) En plus, c’est beau et propre !

    Y a t’il un architecte d’intérieur sur les ondes ? ;-)

    J’habite en Seine et Marne dans un coin encore préservé (Marne et Gondoire où on n’a pas le droit de construire, c’est encore très agricole et très calme !), et nous n’avons pas envie de déménager.

    Pour finir, je voudrais remplacer les deux fenêtres étroites par une grande fenêtre vitrée voire une avancée type bow-window en abattant le mur... J’ai vu chez mes voisins que cela ne donne rien d’avoir une véranda, ça obscurcit et empêche de respirer en fermant !

    Alors on s’est dit pourquoi ne pas modifier le plan intérieur ? et l’adapter à notre mode de vie ? C’est bien moins cher que d’acheter une nouvelle maison !

    Voir en ligne : L’esprit cabane dans une maison ?

  • bonjour , jem’appelle thierry j’ai 32 ans et depuis 8 ans sillonne le sud de la france en tant que boulanger bio itinérant.
    j’ai décidé de me sédentariser et dans ce sens j’ai construit une yourte , je suis donc a la recherche d’un lieu pour m’acceuillir et surtout pour acceuillir mon projet de creation d’un atelier associatif de construction de yourte ( sous yourte de preference)
    en gros moyennant une cotisation et une participation forfetaire chacun aurait acces a quelques machines a bois , a coudre , des plans et temoignages d’autres constructeurs . il pourrait y avoir quelque(s) animateur permanent sorte de personne reference .
    les gens venant construire seraient aussi hebergés dans une yourte commune
    ceci s’inscrit deliberement dans une demarche politique d’autoconstruction a faible cout afin de sortir du terrible cercle travail/argent/maison couteuse et triste !!!
    si quelqu’un a un plan une piste , une proposition..... bienvenu !!
    merci
    thierry

  • Bonjour à tous les amoureux des grands espaces. Je vis dans une petite vallée du Jura, verdoyante et raffraichie par plusieurs cours d’eau dont l’un d’entre eux, (à truites-parcours privé de pêche dont je gère l’utilisation) entoure les 5 ha de prairie. La forêt cloture ce petit paradis. Je suis seule à gérer (depuis 5 ans) mes 2 gîtes, mon tipi et mes randos avec des ânes et je me débrouille très bien. J’avais pour projet 2OO6 (la saison commence d’ici 15 jours) d’acheter une tente de trappeur + un second tipi, mais mes recherches sur le net (canada et fabrication française) m’ont découragée. Vraiment trop cher. Pas dans mon budget. Alors je surf et je tombe sur ce site de discussion. Hourra ! je me sens moins seule déjà.
    J’ai une idée. Et si vous plantiez vos tentes de prospecteurs, vos tipis sur mes terres, entre rivière et forêt, vous viendriez en week-end ou en vacances, ça formerait un village pas comme les autres (le mien est à 3OO m - on aperçoit les toits en hiver, mais plus aucune tuile en été). C’est super. Pas de voisins.....
    L’eau courante chez moi à 1OO m. On pourrait envisager un troc : emplacement gratuit contre utilisation partielle du tipi ou de la tente pour mes clients amoureux de mon paradis, ce qui m’éviterait d’acheter ce matériel. Qu’en pensez-vous ?
    J’espère recevoir de nombreuses propositions. PS : je suis line danceur (se)en plus
    et la country est ma passion.

  • je crois deja avoir vu cette image dans un documentaire et j’aimerai le revoir mais impossible de retrouver le kel c’était je demande donc sil vous plait de me dire dans quel documentaite oû cet image (ou video bien sur) a tal é t diffusé
    merci d’avance.
    email=romaric2@hotmail.fr

  • bonjour,
    nous recherchons des idées, des énergies, des compétences pour construire 1 ou 2 yourtes, 1 ou 2 cabanons écologiques et un plancher de 100 m2 sur un site de 5 ha en moyenne montagne. Nous développons un lieu de ressourcement, d’accueil thérapeutique et de séminaires d’artistes et de thérapeutes en stages, en répétition.
    Nous pouvons étudier toutes propositions, des formes d’échanges de services…
    mail : passedanse@yahoo.fr
    page web : www.lozere.net/homa

  • Bonjour à tous,

    Je voulais porter à votre connaissance des lampes solaires à grand autonomie que nous avons développées et pour lesquelles des utilisateurs de yourtes se sont par exemple montrés intéressés. Toute l’information est présentée sur notre site internet www.soltys.fr et je suis aussi disponible pour répondre à vos questions.

    Voir en ligne : http://www.soltys.fr

  • Je recherche un écohameau ou terrain sur lequelje puisse installer ma yourte.....Bien évidemment toute personne possédant une yourte et désireuse de se joindre à moi est la bienvenue.
    Contact:itsjustmymail@yahoo.fr

    • Bonjour ! j’ai 18 ha en Normandie, dans l’Orne, si ça te dis pour poser ta yourte. Y’a des sources, la rivière et le coin est sympa et bien sauvage.
      Je suis moi-même en train d’en acheter une et d’ailleurs j’en profite pour proposer au personnes intéresées de se grouper pour les avoir à moins cher, c’est toujours négociable en fonction du nombre. Le gars reçoit 2 conteners fin juin- début juillet, des 5 et des 6 murs, qui arrivent à Vannes en faisant une étapes à Alençon (Orne). Yourtes à vendre à partir de 2990 €.
      Contactez moi : a.chareille@voila.fr

    • Bonjour j’habite l’ile de la reunion et j’aimerai proposer aux touristes et aux autoctonnes la possibilité de dormir en tipis.
      Je recherche toutes informations pouvant m’éclairer sur le mode d’habitation en tipi, des tarifs peu chers pour l’achat d’un tipi, des conseils pour minimiser les risques d’un feu en tipi, les avantages et inconvénients d’une telle structure.
      Si vous avez une telle expérience en matière de location de tipis ou de yourtes faites moi en part.
      En vous remerciant d’avance.
      mon contact y.holuigue@ool.fr

      Voir en ligne : holuigue yann

    • Ce fut un rêve et je l’ai réalisé. Mais attention, du rêve à la réalité , y a qu’un pas mais
      il faut aussi penser à le démonter, avoir la place pour abriter les perches de 5 à 6 m de long, surveiller l’état de la toile (attention aux souris et autres loirs), à l’humidité quand il est dressé, l’herbe et les escargots.
      Atteniton à l’achat : qualité = longivité

      Un conseil : testez- vous et testez le tipi en le louant la première année. Bonheur et déboirs vont de concert.
      Pas déçue mais moins enthousiaste !

    • Salut, je suis entrain de me renseigner pour acheter une yourte, dc je suis tres interesser par ton offre. Pourais tu me dire de quelle qualité elles sont, d’ou viennent t’elles... Ou pourrais t’on les voir... Merci d’avance à toi...

      Voici mon mail : cassecaillou@hotmail.com

    • Suite à une succession, vente d’un patrimoine immobilier en Haute Normandie comportant 2 maisons (chaumières longères du XVIII ème et 2 terrains à bâtir de 1000 M²). Potentiel de 5 hectares en location agricole dans 8 ans.
      A vendre dans village du pays du caux (12 km de Fécamp, 60 km du Havre, 70 km de Rouen) un terrain constructible de 1.000 M² en plein coeur d’un village de 500 habitants. Talus traditionnel planté de hêtres pour arrêter les vents du Nord Ouest. La vente sera discutée sur la base du projet de construction des acquéreurs : les projets d’éco-construction seront privilégiés (recherche maximum d’économies de ressources énergétiques et naturelles : architecture bio-climatique, énergies renouvelables, matéraiux sains, récupération des eaux de pluies, traitement des eaux usées, ...). Mise à prix 40.000 €. Pour plus de détails ou si vous vous sentez concernés, contact : saisons.eugenie@wanadoo.fr

    • Bonjour a tous,je recherche le plan ou schema de montage du tepee des tribus des grandes plaines.En effet, chacun y va de sa petite popotte,ayant en les ecoutants la facon traditionnelle de montage.Il est vrai que certaines conceptions sont differentes aux niveau des portes ou oreilles.Neanmoins,il y a bien une logique de montage et surtout une facon traditionnelle(voir spirituelle)dans ce montage.Le fait de redessiner le cercle,avec une ouverture vers l’est, tente a penser qu’apres avoir dispose le tripode,les perches sont presentees dans le sens du soleil.Dans certain cas le nid d’aigle n’est pas tres bien forme...Connaissez vous un site,detaillant cette facon qu’avait nos soeurs rouge de monter leurs habitations.Lila pilamaya

    • attention aux yourte de mongolie elle prenne l’eau au bout de quelques jours de pluie, il faut se faire coudre une toile de qualité (500grm carré) et bien imperméable environs 2 ans plus produit de réimpermibilisation tous les ans

      salut

  • Bonjour.
    Je voudrais savoir s’il existe des gens qui habitent à l’année dans des cabanes perchées en haut d’un arbre, éventuellement avec des enfants.
    Effectivement, je suis en train de préparer un reportage sur les cabanes dans les arbres et ce type de témoignages m’intéresserait.
    Donc si c’est votre cas n’hésitez pas à m’écrire un mail : poivre.dorothee@wanadoo.fr

  • bonjour, j’ai 16 ans et je suis lycéenne. j’aimerais beaucoup acheter un tipi de environ 4 à 5m de diamètre. je ne travaille pas puisque je vais encore en cours. mon budget est donc limité. mais je voulais savoir si vous saviez où je pourrais en avoir d’occasion ou pour pas trop trop cher. et, par hasard, si l’un d’entre vous, ne me venderait pas le sien d’occasion ???
    je suis ouverte à toutes propositions.
    merci de me contacter par mail :
    bibi-free@wanadoo.fr

    • Bonjour,
      Je vends mon tipi qui a 4 ans. Il a été déchiré au montage au niveau des broches de jonction de la toile extérieure fixée par des oeillets. Je ne l’ai pas fait réparer cette année, faute de temps. Perches en bon état. 5.5O m de diametre.
      Le lining ou toile intérieure est abîmée au niveau du sol (humidité) Pour une première expérience , c’est une solution. 500 euros en l’état, tout compris.

    • Bonjour,
      As tu toujours ton tipi à vendre ? un ami qui en possède déjà un serait éventuellement interessé.
      Merci de m’informer par mail à : armelle.ignat@free.fr

    • Pour les problèmes d’humidité/mousses/moisissures,
      Traitez vos toiles avec un produit antimousse (magasins de jardinage - brico, déjà dilué)
      Selon que vous faites du feu souvent, une fois tous les printemps, ou les 2 ans.
      Pour un tipi déjà grisé, il reblanchira un peu quand les mousses mortes seront évacuées par la pluie.
      Pour renforcer une toile attaquée, un coup de peinture peut aider (surtout en saisissant et renforçant les coutures) (peintures naturelles, nettoyage des instruments à l’eau)

      Salutations nomades.

  • Bonjour, je viens de faire le premier feu dans mon tipi mais on a été enfumés comme des renards, nous avons essayé plusieurs essences de bois, nous avons creusé un petit foyer mais peut être trop profond, nous avons essayé porte ouverte ou porte entrebaillée, les évents ouverts complètemement et non dirigés car il n’y avait pas un poil de vent. Quelqu’un peut il m’aider ? magali.auvy@wanadoo.fr merci, suis en Normandie.

    • Bonjour,
      Pour ma part, je ne vais pas tarder à m’installer dans ma nouvelle vie, mais j’hésite encore... Yourte ou tipi ? Si je connais la vie en yourte, j’ignore tout du quotidien dans un tipi (et à l’année, s’il vous plait, en Bretagne sud, si possible !) Si vous êtes passées par là, je suis à l’écoute de votre histoire qui m’interesse grandement et me permettra peut-être de trancher ma décision et mettre un terme à mon hésitation. Merci d’avance et à bientôt j’espere.
      Armelle.

    • Bonjour,

      Je suis sur la commune d’Herbignac département 44 , j’ai l’intention de m ’installer sur un éco village du 44 dans une yourte ou un tipi reste quelque problèmes à régler , si tu souhaites en parler de ce mode de vie tu peux me contacter au 06/67/36/29/63 .
      A bientôt
      Damien

  • Je vends une yourte de 6M de diametre qui a 4 ans. Le prix est 2200 euros. Elle se trouve en Dordogne démontée, photo et renseignements complémentaires sur demande par Email : chrisfar@cegetel.com

    • Bonjour.
      A propos de votre yourte à vendre... Je suis en recherche d’une pour y vivre au quotidien en bretagne sud... Qu’en pensez vous ?
      Avez vous vécu dans la vôtre et comment cela s’est il passé ?
      Si je ne me trompe, elle doit correspondre à un 29 m2 au sol ?
      Dans quel état est elle ?
      La fournissez vous avec le plancher ou autre matèriel ?
      La toile a t-elle été entretenu et quel est son grammage par m2 ?
      Ou se trouve t-elle précisement ?

      Je vous remercie pour vos réponses.
      Cordialement. Armelle.

      Mon e mail : armelle.ignat@free.fr tel : 02.97.26.47.29

    • Impossible de vous joindre sur votre mail. J’habite près de Sarlat, je possède déjà une yourte acheté il y a trois ans dans les pyrénnées. J’en cherche une autre. Si elle est toujours à vendre, pouvez vous me contacter : g.ray@demain.fr ou g.ray2@wanadoo.fr ou au 06 81 49 63 61 ?
      A bientôt peut-être.

    • 2 septembre 2006, par buttig 07
      Salut Je suis en train de construire ma yourte et j aurai besoin de consels de gens vivant dedans a l annee. J ai essaye d en savoir plus mais votre site ne fonctionne pas ! J ai un petit bout de terrain dans un super coin de l Ardeche a 20 km de Valence je m installe des cet hiver AVIS aux amateurs.... A + buttig@free.fr

    • bonjour, je recherche une yourte ainsi que toutes informations sur cela . si vous avez
      déjà vendue la votre merc i d’avance si vous pouvez me donnze des tuyaux.
      alain.paquet@infonie.fr

    • Bonne chance pour votre installation. J’ai vécu un hiver dans ma yourte . Il y a 2 impératifs evidents : une bonne isolation (feutre ou couverture simplement selon vos moyens) et un très bon poêle (l’investissement en vaut le coup) et tout va très bien.. Le mien était trop petit et de moyenne qualité, aussi j’en ai un peu bavé mais je n’ai pas eu froid. Je vend ma yourte parce que malheureusement je n’ai plus d’emplacement. Je
      suis en dordogne. Pour d’autres informations eventuelles :
      chrisfar@cegetel.net
      Salutations

    • salut. j ai l intention de vivre à l annee en yourt aussi j ai peu etre trouver un terrain en 66 mai sans mai dans un coin superbe. tu a combien de m² pour t installé ? tu y vie seul ? tu connait du monde en ardeche ? tu loue ou tu es proprietaire tu a une source proche ? enfin plein de question pourtan suis pluto routss. mai la je veu m installer et avoir quelques poules un potager etc un peu en autorci. c se que tu compte faire ?

    • Salut ! je sais pas si tu veux rester absolument en dordogne ou pourquoi pas se regrouper et trouver un grand terrain afin de si installer mai sans etre les uns sur les autres moi je pense aller en 66 soleil et nature dans la gariques

    • Bonjour, c’est vrai que j’aimerai bien poser ma yourte queque part dans le sud plutôt que de la vendre mais j’ai encore des obligations en Dordogne. Je pensais plutot a l’Herault mais...Elle fait 30 m2. Je peux la poser et y aller régulièrement L’idée de se regrouper tout en étant indépendant est une bonne chose. C’est plutôt mon idée. A bientôt

  • Rectificatif concernant l’adresse Email : Chrisfar@cegetel.net
    La yourte est toujours en vente.

  • Après avoir fait l’expérience de la vie au quotidien sous tente de trappeur, en été, je poursuis le projet de l’occuper cet hiver de temps en temps.
    Quelqu’un a-t-il un petit poêle à bois à vendre ?
    Une adresse ou un site de fabriquant ?
    Merci pour l’info.

  • Bonjour,
    Nous sommes un couple qui habitons dans l’ain et avons le projet de vivre dans une yourte. Une envie de plus de simplicité, de plus de proximité avec la nature, d’autre chose...
    Nous recherchons un terrain où poser notre yourte, avec si possible une source d’eau (source ou rivière) dans le département de l’ain.
    L’installation en yourte posant de multiples questions (achat, organisation de l’espace, énergies...), on est aussi partant pour être en contact avec des gens qui vivent cela.
    Notre adresse mail : gaelle.fayard@neuf.fr
    merci et à bientôt

  • je recherche un terrain pour faire un grand jardin et poser une yourte ou une cabane assez isoler entre 300et 6000m proche d une riviere ou avec eau ou electricité dans le 29 ou le 56 prix raisonable entre 400et 8000euros ruine ou ancien hangar bienvenue laisser proposition a eric-et-sylvie@tele2.fr

  • bonjour nous sommes un jeunes couple qui voulons vivre dans des cabanons seulement il nous manque beaucoup d’infos la dessus : législation, tarifs, méthodes etc...
    Nous aimerions pouvoir rencontrer également des personnes y vivant à l’année et qui en auraient construit eux même.
    merci d’avance et à bientôt ! mélyssa et guillaume.

  • BONJOUR
    NOUS SOUHAITONS FABRIQUER NOTRE TIPI MAIS NOUS NE TROUVONS DE PATRON POUR LA TOILE ; EST CE QUE QUELQU’UN POURRAIS NOUS AIDER
    JE VOUS REMERCIE PAR AVANCE ; CONTACTEZ MOI A CETTE ADRESSE laurence.goy2@wanadoo.fr

  • Bonjour, j’ai fait une fête façon western cet été et je raconte en images sur mon site comment j’ai construit deux tipis :
    construire un tipi

    Pour le moment, ils ne sont pas en vraie toile, ce sera pour la saison prochaine...

    Voir en ligne : construire tipi

  • Si vous voulez tester la vie sous la yourte une à deux semaines, j’en propose une, implantée en Auvergne à 20 KM au sud ouest de Clermont ferrand, dans la chaine des Puys.
    Participation modeste ou échange , pour le principe et l’entretien du lieu.

  • Bonjour a tous et tout d’abord félicitation !!!!!!!!

    ca fait plaisir de voir que je ne suis pas seul ! Ouf !

    Bon, je suis en ce moment à la recherche d’une yourte, j’ai deja bcp exploré le web et trouvé pas mal d’adresse et de prix , la 30 m² étant toujours quasiment au meme prix soit 3000 euros, ( a part sur yourte .com où on la trouve a 2600 euors mais les feutres sont industriel chinois et pas épais dc pour l’hiver on laisse tombé !)
    MAIS qu’en est til des fabricant francais, car j’ai compris qu’une yourte doit avant tout etre adapté a notre climat , et oui , chez nous il pleut plus longtemps et les yourte mongole prennent la flotte ! Donc yourte importé mongole + toile d’isolatiton 500gr/m² = 3000 + 1000 = 4000 euros, ca fait un peu cher ! Donc à quand la yourte francaise à 3000 euros ? ben oui ! J’avais trouvé une annonce mais pas de réponse pour l’instant et je sais pas si le gars en fait d’autres.
    En attendant, si un fabriquant se sent d’attaque pour faire une bonne yourte meleze et toile de bonne qualité 30 m² et tonoo vitré pour environ 3000 euros, je suis sûr et certain que ca interessera plein de gens et moi le premier !!!! c’est un filon à prendre ! Ben oui il faut etre réaliste, je ne pense pas que tout les gens qui se convertisse a un mode de vie rustique étaient tous cadre à 3000 euros par mois !
    Perso je bosse à l’usine de Pont a mousson en lorraine pour m’offrir une maison vivante et plus apres, (si si, vous connaissez tous l’usine de PAM , il font des tuyaux et des plaques d’égouts, regardez à vos pieds dans la rue, c’est écrit dessus ! comme ca vous aurez une pensée pour un rêveur qui se bat ! ;-)) , c’est la galère mais c’est un choix pour arriver plus vite a mon but.

    BREF YOURTE ADAPTEE AU CLIMAT DE LA FRANCE ET MOINS CHERE ?! IL FALLAIT LE DIRE , C’EST FAIT !!!!!

    Je suis vraiment heureux de voir aussi que des ames généreuses invitent carrément les amoureux du renouveau à venir s’installer sur leur terrain . Un grand merci au nom de tous pour leur générosité !!! Rien que ca , moi ca me fait chaud au coeur, de voir qu’il n’y pas que des individualistes dans notre pays.

    Moiaussi , je rêve de vivre autrement et d’ailleurs j’en prends le chemin, je me soigne autrement ( pierre et plante, magnétisme) , je pense autrement ( d’ailleurs je pense tout court et c’est déja bien...) , je crée plutot que me plaindre, j’agis plutot que de constater,
    Alors que tout le monde, tous les gens motivés par leur rêve, SE BOUGENT et se donnent les moyens de réaliser leurs Rêves !!! Amen ! :-)

    Petite annonce au passage, je fais des soins énérgétique dans le 54 ( vous donnez ce que vous voulez , meme des légumes ca me va en fait :) ) , donc si ca interesse des gens où si vous voulez découvrir un peu l’univers des pierres et des énérgies, je suis à votre disposition pour partager mes petites connaissances et découvrir les votres !
    Merci de m’avoir lu !

    Gromatlak@msn.com

    Courage, la vie ne fait que commencer !

    • vous etes ou dans le 54

    • bonjour, j’habite dans un village a 15 mn de pont a mousson, donc pour echange ou soin nrj, ca me derange pas pas de me deplacer entre metz et nancy. Tout depend de ce que tu cherches mon ami (e). voili voila

    • BONSOIR, Juste pour dire qu’avec mon expérience de fabricant de yourte, la yourte 5murs à 3000 EUROS fabrication française, c’est presque un cadeau. Je les vends plus de 5000 euros et je vie avec bien moins que le smig ( en étant déclaré).En plus du rapport qualité/prix ( surplus de prix pour la toile étanche et resistante des frabricant français) réflichissons au phenoméne de mode actuel autour de la yourte et donc à l’impact de ce commerce (importation massive:déforetation ?la mongolie ne semble pas très boisée) Il n’y a pas que les yourtes mogoles,les yourtes kirghises par exemple sont
      aussi trés interessantes.

    • Bonjour,
      je m’appel Patricia j’habite dans le Gers, je pratique de temps en temps des soins avec le pierres et j’en vends je serai interressée de connaitre ton parcours dans ce domaine, je suis heureuse et soulagée de voir que nous sommes nombreux à chercher un autre mode de vie plus simple et en osmose avec la nature, j’ai moi meme construit un zome au fond du jardin si on en fait l’acquisition c’est trés cher mais si on utilise un peut d’ingégiosité ça reste abordable. une yourte j’aimerai tester mais c’est vrais qu’il faut que ce soit utilisable dans nos climats.
      je trouve que vous êtes tous des gens lumineux et simplement extra ordinaire .
      tu peux m’écrire à cette adresse :
      Patricia.bouvard@worldonline.fr

  • Rebonjour a tous, mon projet d’installation de yourte est bien avancé, j’ai prié et oh joie ! un terrain m’est tombé dessus en plein en haut d’une belle colline plein sud ,a coté d’un pré avec des anes, c’est marrant la vie !
    j’en suis a la construction de mon plancher sur pilotis et je cherche donc des planches à récupérer ou a acheter a un prix raisonnable , pour une surface de 56 m² ( soit un carré de 7 par 8) et de la vieille charpente ou des poutrelles en bois pour faire la structure qui tiendra le plancher en place.

    Voila , je passe ma petite annonce en espérant qu’une bonne âme de Lorraine ou pas trop loin non plus me fasse une offre !

    Merci de m’avoir lu, bonne continuation a vous tous et courage dans vos projets !!!

    julien

    • Et au fait , n’en déplaise au autres constructeurs de yourtes francais, et ben , j’ai trouvé un gars qui en fabrique, pour le prix que je voulais soit 3000 euros pour 30 m²
      - 30 m² ou plus selon la demande, toile traitée 500 gr/m², feutre chanvre et jute, structure meleze verni, tonoo vitré , murs, cordage,
      - assistance au montage si t’habite pas trop loin de chez lui. Voila en gros.

      Apparement de bonne qualité , je la verrai quand j’irai la chercher, en tout cas les photos que j’ai reçue sont bonnes et le gars me semble honnête , à Millau ( 12 aveyron) .

      Et je vais chercher la mienne bientôt, donc si y’en a que ca interesse , je fais la pub de ce bon monsieur Jean louis : eyoka69@yahoo.fr
      J’ajouterai un commentaire quand je se serai à l’intérieur de la yourte et pourrai mieux apprécier le travail. Voila .

      Allez Allez , Jour après jour , on construit son bonheur ! :-)

    • salut,

      c’est tatiana.
      je viens de lire ton annonce et vu les projet que tu as alors je voudrais te demander de me venir en aide si cela t’est possible.
      il faut me contacter à cette adresse.
      anaki_tatiana18@yahoo.fr
      merci et j’espère que j’aurai ta reponse.
      bon week end
      tatiana

    • Ca y est ! J’ai ma yourte à moi enfin ! Je suis allé la chercher chez ce bon Monsieur Jean louis ( qui s’appelle Alex en fait :-)
      DONC voila mon compte rendu :
      - Dimensions : 6m de diamètre, murs : 1m60, hauteur au centre : 3m
      - Bois mélèze ou chêne ou hêtre , Feutre chanvre et jute, toile ext coton 500gr/m² traitée bestiole et eau, Bons matériaux de qualité ( murs, porte, perches ,tonoo, feutres, toile extérieure ok )
      - Tonoo ( Diam : 1m40, hauteur : 40cm) de confection originale et bien travaillé.
      IL est bombé ce qui donne une sensation de hauteur qui vient se rajouter à la verticale de déjà 3m !
      - Le toit en pente permet de mieux faire rentrer la lumière et éventuellement accroche moins la neige.
      - Tu peux demander à faire des modifications perso, rajouter une porte ou une fenêtre, plus de surface, etc.
      - Artisan de confiance qui a besoin de clients et d’un local à Millau ou alentour ( 12 Aveyron) pour travailler plus à l’aise !

      Conclusion : Si vous voulez une yourte de fabrication française pour ces raisons : matériaux adaptés, qualité, moins de délai d’attente, pas d’exploitation des petits mongols par des importateurs français qui se gênent vraiment pas, y fo le dire ! , moins de pollution car importer des yourtes, ca pollue, train bateaux camion voiture, y faut y penser aussi !, alors aller voir ALEX : eyoka69@yahoo.fr et demander lui des infos.

    • Bonjour,

      Je viens de découvrir ce forum super et je suis intéressée par le fait de vivre ds une yourte, qui de plus serait de fabrication francaise car j’ai besoin de la qualité nécessaire à nos régions.

      Je suis située en Ariège, et je souhaite avoir la possibilité d’un jour réaliser mon projet de vivre qq années ds cet habitat ou un type du meme style.
      Le problème est que je n’ai pas de très gd moyens financiers et que j’ai besoin d’un certain confort (sanitaires, sdb) car j’ai un petit bb.
      Si vous pouviez me conseiller car l’adresse mail que vous donnez concernant Alex ne fonctionne pas.
      Je me sens seule dans mon "truc" alors merci pour tous les témoignages et les tuyaux.
      Je laisse mon adresse mail lucileportet@hotmail.com
      merci d’avance

    • Salut pour te venir en aide appelle moi 0565603336 ou eyoka69@yahoo.fr ps sa me demange de refabriker 1 autre yourte alors n hesitez pas a m appeler .

    • salut, je m appelle zoran, je dispose d un terrain dans le var, en zone inconstructible... il s agirait pour moi d avoir des infos concernant la construction d une cabane ou bien l implantation d une yourte ; sachant que j ai du temps devant moi et que je dispose d un petit budget, je souhaiterais connaitre les possibilites legales qui s offre a moi et envisager de concert avec un artisant honnete les travaux... et pourquoi pas un puit, et l utilisation du solaire. enfin je remercie d avance ceux qui auraient l obligeance de m apporter leurs lumiere sur la question. a plus et joyeux noel.

      Voir en ligne :  ?

    • Bonjour je suis une maman de 4 enfants ayant le projet de m’installer en Ariege et faire l’ecole à la maison une autre maman me suit dans cette aventure ;l’habitat yourte me tente vachement mais du reve à la réalité...je recherche des témoignages d’experience de vie dans ce type d’habitat ;je serais tres tres contente d’en recevoir.Merci.

  • salut a tous ,il y a beaucoup de gens qu’ils veulles vivres ,mais pas comme les autres .
    ca s’est super, comment faite vous pour le regard des autres ?
    je pratique beaucoup de deplacement dans les arbres pour moi et des enfants accompagner de securites,la pratiquede bivoique dans les arbres avec des hamacs.
    la construction d’une cabanne serai dans mes projets,si il a des personnes que sa intéreses ?ou pour aider a en construire une !email : accrobatlaurent@yahoo.fr

  • bonjour a tous , j’aimerais expérimenter la vie de cabanne en solitaire en hiver pour quelques mois, en échange j’offre mes services pour travaux d’entretien ect ...dans la région centre France si possible .merçi cyr2l@yahoo.fr

  • BONJOUR

    JE SOUHAITE CONSTRUIRE UNE CABANE PERCHEE POUR LA PROPOSER ENSUITE EN GITE

    PAR QUOI DOIS JE COMMENCER

    TEST QUALITE DE LARBRE ??....

    A QUI DOIS JE MADRESSER ?

    MERCI POUR VOTRE REPONSE

  • Je cherche un lieu très paisible, minimum 10000 m2, sans nuisance pour auto-construction d’une cabane en paille de 20 m2 avec toit végétal ou éventuellement yourte de même surface. J’aurais possibilité de financer l’achat du terrain si d’autres personnes, en quête de retour à une vie très simple en osmose avec la nature, ont les mêmes aspirations. Vous pouvez me contacter : Claude Jordan, Grand’Rue 71, CH 1820 Montreux, adresse E-Mail kllode@gmail.com

  • Bonjour, je voudrais bien acheter une yourte de 6 mètres de diamètre (30 m2) en bon état avec une ou des ouvertures ( une ou deux fenêtres) en plus de la porte. Merci de me contacter sur l’e-mail que voici : anne@macformath.net.

  • Bonjour,
    je suis heureuse de découvrir ce sîte. Voilà, je cherche un tipi pour vivre quelques moi (et plus) avec mes 2 enfants, j’ai un budget de 1000€ pas plus, pour le mois d’avril...En bretagne.
    Merci de me contacter par mel soazig.joly@laposte.net

  • Bonjour, photographe je viens de mettre en ligne un reportage photo sur la vie des cabanes et un diaporama issu de ce reportage qui a deja ete projeté au festival du vent de Calvi 2006. Je vous invite a visionner ces travaux sur le site : www.philippemarini.com rubrique reportage>les cabanes et slideshow>les videos et y laisser par la meme occasion vos commentaire dans la rubrique commentaires

    Voir en ligne : La vie des cabanes videos et photos

  • bonjour j habite le quebec et mon chum et moi avons un projet de yourte en Gaspesie (pour ceux qui connaissent)alors voila, je cherche des contacts de constructeurs-vendeurs a bon prix ,dans notre belle province, quelqu un peut-il m aider svp merci d avance choupmoline@hotmail.com

  • Bonjour, je vis sous yourte auto-construite depuis une dizaine d’années et je fais partager mon expérience sur mon blog à l’adresse suivante : www.yurtao.canalblog.com.
    Dans ce blog, une catégorie rassemble des témoignages de yourteuses et yourteurs. Je serais ravie de recevoir d’autres témoignages, en particulier sur vos motivations de base, le parcours qui vous as menés à cette décision et cette nécessité de choisir un habitat léger.
    D’autre part, si certains voient des questions qu’ils aimeraient que je traite sur ce blog, parlez moi en... BYE BYE Barbesse.
    mail : cantoyourte@orange.fr

    Voir en ligne : yurtao, la voie de la yourte

  • bonjour

    j’aimerai creer des cabanes dans les arbres a madagascar pour combatre la deforestation, eclologie, developpement durable.

    je suis serieux.

    allardbe@yahoo.fr

  • Bonjour

    Je viens de prendre connaissance avec beaucoup d’intérêt de votre forum et dans le cadre de la préparation d’un programme de TV, je recherche des témoignages de jeunes couples qui vivent à l’année dans une cabane et que cette dernière ait été construite en haut d’un arbre.

    Vous pouvez m’envoyer vos témoignages soit sur mon mail castingghys@yahoo.fr ou g.boe@le103.com.

    merci d’avance,

    Ghyslaine Boé

    • Bonjour à tous, je viens de tomber sur ce site, tout ce qui s’y passe a l’air sympa. En tout cas, j’aime cet esprit...
      A titre d’info, je cherche un terrain (minimum 3000m²) si possible en Savoie, afin d’y implanter 3 ou 4 cabanes, puis par la suite d’autres "habitats sommaires" (yourte, hutte, tipi...), le tout à des fins d’accueil touristique, valorisant tout notre environnement naturel ainsi que ses richesses.
      merci de faire passer l’info au cas où.

    • bonjour,

      je viens de tomber sur ce site et j’ai lu votre message au sujet de votre projet de construction de cabane dans les arbres !!Avez vous trouvez votre terrai et si oui ou vous trouvez vous ?? Moi je suis en haute savoie et je suis sur ce projet depuis 2 ans , mais les finances suivent pas !!
      J attend votre réponse avec impatience et peut etre pourront nous mettre ce projet en commun.
      merci
      katia

  • Bonjour tout le monde !
    Je suis à la recherche d’un terrain en Belgique autour de Louvain la neuve et Gembloux. Ce serait dans le but de poser temporairement un habitat mobile de type architecture contemporaine orienté cabane écologique. C’est un projet personnel construit autour de ma vie d’étudiant afin de vivre autrement qu’en ville . Donc si l’un d’entre vous possède un terrain ou connaît quelqu’un qui en possède un, n’hésitez pas à me contacter pour m’envoyer des infos ou que je puisse vous expliquer mon projet en détails .
    => contactez moi sur mon adresse : komanelias@gmail.com
    D’avance merci de vos réponses !

  • Bonjour,

    Je suis à la recherche d’un lieu (à acheter, à louer...) de type non constructible mais avec déjà une méga cabane dessus, ou tout autre idée (cabane de douanier, morceau de pré paisible disposé à recevoir une cabane "bricole" et/ou yourte... etc.
    Bref, toutes les propositions sont bienvenues, à partir du moment où le lieu est tranquille et vert, et se situe à moins d’une 1/2 heure de Brest.

    Merci d’avance,

    tonin

    fonkytur [at] gmail.com (remplacer " [at] " par "@")
    06 16 81 54 80

  • Je cherche un endroit de preference en Belgique pour y mettre une yourte ou une petite cabane, ou un campimg-car.(moins joli mais pratique !)ou tipi, ou bien louer, ou joindre un ou plusieurs autres "cabanistes"...
    Je peux payer 300 euros par mois.Ou travailler en echange.
    Je suis une ’, jeune’ senior de 64 ans qui aime la vie des bois et la nature. Merci a tous !
    Christiane.
    Chrisodilelambert@yahoo.Com

  • Bonjour
    Je souhaite construire une cabane de - de 20m² isolée dans une forêt de famille en moyenne montagne. Mais la mairie peut refuser ma déclaration de travaux car ce n’est pas constructible ! Comment sortir de cette absurdité ? Une cabane en bois sans fondation ne peut donc pas être édifiée dans un endroit sauvage ! Qu’en pensez-vous ? y-a-t-il un recours possible ?
    Merci Hubert

  • Bonjour !
    Enceinte de quelques mois, je recherche une yourte d’occasion, en bon état (mais si elle est bon marché et qu’il y a quelques travaux ça peut fonctionner aussi ;-)de 35m2 au minimum ; pour y vivre, y accoucher, le bonheur en résumé ! Elle sera installée en Provence.

    ME CONTACTER : clairiere@gmail.com

  • bonjour,je viens de construire ma yourte et je suis à la recherche d’un isolant naturel(feutre de laine ou autre)si vous avez un bon plan ? merci

  • Ce forum est dédié aux échanges et anonces autour des cabanes. Dons et contres dons en forment l’esprit. e don se veut désintéressé et intemporel, cependant, pour faire honneur au don, la personne en bénéficiant fera un don en retour, qu’on appelle le contre-don. Il ne s’agit pas d’un acte d’échange de valeurs puisque le receveur n’est pas tenu de rendre le don et la valeur des dons ne rentre pas directement en compte.

  • Je vends un chataignerie de 12125m² avec 2 petites mazets a restaurer en pierres seches dans l’herault. A a peu pres 400 m il y a une cascade superbe avec une piscine naturelle. L’acces est par un chemin. Autour du premier mazet c’est plat le reste est en espalier. je vends le chataignerie 5000 euros.

  • Cherche une compagne pour une grande aventure de pionnier, d’autosuffisance. Projet de mariage et nombreux enfants. Je me suis déjà construit une maison conventionnel. Pour cette fois j’envisage et évalue toute les formes d’habitations. Projets évolutifs en fonction de nos moyens et besoins.
    Ce cherche en premier une Québécoise de souche française. Ou une française de France.
    Voir mon Blog : http://pionnier.wordpress.com/

    Voir en ligne : Projet pionnier en couple. Cherche une candidate Québécoise ou Francaise.

  • Bonjour, peut-être intéréssé par la location d’un de vos gîtes auriez vous un lien ou on pourrait en savoir plus ? avoir des photos ? merci

  • Bonjours à tous,
    Je suis à la recherche d’un terrain boisé, soit en ariège, soit dans le sud est (j’habite actuèlement Avignon), pour m’y installer de temps en temps, donc y construire une cabane ou aménager une grange, un cabanon...j’aime la tranquilité, le silence, mais aussi partager des moments agréables. Si vous avez des idées, des propositions, je suis tout ouie...

  • bonjour a tous(tes) ,
    (je ne sais pas trop si mon post est a sa place ici ...?)
    ma famille et moi meme partons bientot sur un terrain en guyane qui nous appartient, il est constructible depuis peu.
    nous voulons construire sur ce terrain 2 carbet de ce type (meme surface, meme piloti) : http://www.leboncoin.fr/vi/7700281.htm?ca=25_s
    nous ne trouvons aucune infos pour savoir s’il faut un permis de construire, sur le type d’imposition etc...
    nous ne voulons pas de fausse septique ou autre type d’assainissement "classique" nous allons surement mettre des toilettes seches, avons nous le droit ?
    il y a un compteur d’eau et d’elec sur le terrain qui nous sera utile en arrivant le temps de construire et de se retourner vers du solaire et l’utilisation du puit qui est sur le terrain.
    nous comptons au final a tres moyen termes etre le plus independant que possible dans un milieu naturel avec une habitation plus que rtespectueuse de son environnement... ceci dit plus on va dans le naturel et le bon sens des choses pour l’ecologie et plus on se mets hors la loi, alors auriez vous quelques sources d’informations ?
    merci beaucoup !!!

  • Bonjour à tous je suis actuellement en formation de charpentier et je cherche n’importe où en france un charpentier qui fait de la construction de cabane pour faire un stage en avril 2008...
    Si vous avez des tuyaux merci de me les envoyer.

    jc (mon père n’est pas joseph)

  • Bonsoir à tous,
    Cherche personnes passionnées par l’artisanat nature ou Woodland, pour échanger informations, se rencontrer, monter association de loisirs.
    Je suis dans la banlieue de Bordeaux, aux portes des Landes.
    http://www.celtnet.org
    http://www.neoanderthal.com

  • Bonjour voila je souhaite ouvrir mon entreprise "un SPA DE LUXE en pleine foret"
    J’ai trouvé le terrain idéal avec un vieux immeuble délaisser désertique qui ne sert a rien mais cela appartient a l’ONF =office national forestier et je ne sais pas comment me mettre en contact avec eux et les démarches a suivre et quel sont mes droit et les avantages SVP aidez moi je prend ce projet très au sérieux...merci d’avance Mymy voici mon email missdior1411@hotmail.fr

  • Hola, Hi, Bonjour,
    Je recherche des associations de fan’s de cabanes, tipis, roulottes et autres habitats primitifs.

    En connaissez-vous ?
    Et si oui, comment fonctionne-t-il, à quoi servent-ils en particulier, à part de faire la même chose que sur ce forum ? ;=)

    Bises à tous et toutes
    Pierre

    Voir en ligne : Taballera

  • vend toile coton PSO (500gr/metre carré), LATIM,colori bleu, imperméable,traité anti uv, rouleau de 125*2800cm
    Vendu par LATIM :22euro le mètre

    Prix : 20euros le mètre soit 560euros le rouleau
    frais de port a la charge de l’acquereur
    tel :0674390713

  • Bonjour,

    Je me permet de vous contacter car dans le cadre d’un casting tv, je recherche un jeune homme ou une jeune fille qui vivrait dans un habitat atypique (yourte, tipi, cabane..).
    Serait-il possible de vous contacter pour vous expliquer le projet ? Vous pouvez me joindre par mail : castingtv@live.fr
    Bien cordialement,
    Sophie

  • Bonjour,

    Je me permet de vous contacter car dans le cadre d’un casting tv, je recherche un jeune homme ou une jeune fille qui vivrait dans un habitat atypique (yourte, tipi, cabane..).
    Serait-il possible de vous contacter pour vous expliquer le projet ? Vous pouvez me joindre par mail : castingtv@live.fr
    Bien cordialement,
    Sophie

  • bonjour à tous.
    j’ai le projet de construire une cabane en bois cordé et pour cela il faut du bois très sec. A priori il faut 2 à 3 ans pour qu’il soit à point. Je sait qu’il faut etre patient pour vivre au rythme de la foret mais je trouve ce délai un peu long.
    quel qu’un peu il me renseigner sur la durée de séchage en respectant les techniques ancestrales comme la lune descendante et la période de coupe ?
    Mon but est aussi de trouver le maximum de matériaux sur place, le bois, les pierres ... mais pour la toiture je ne sait pas comment faire.
    Merci.

    • Salut ! ton message a deja plus de deux ans mais je me disais que peut etre tu n’a pas fini de construire ta cabane... je suis a la recherche d’un chantier collectif pour apprendre a contruire une cabane dans les arbres, as tu besoin d’aide sur ton chantier ? si non connais tu quelqu’un qui organiserait un chantier de cabane perchée ? tu peux me contacter sur mon portable : 0604061915 ou par e-mail : natuchka78@hotmail.com. Merci ! a bientot ! Natacha

  • Bonjour,

    1+1 production souhaite réaliser un documentaire sur l’habitat alternatif et recherche des personnes souhaitant témoigner et faire partager leur mode de vie. Je remercie par avance les personnes ou associations disposés à me renseigner sur ce sujet.

    Cordialement,

    Hélène Peruzzaro

    1+1 Production
    6 rue Taylor
    75010 PARIS

    Tel : 01 45 49 71 11
    Fax :01 45 49 71 10

    www.1plus1production.com

    Voir en ligne : http://www.1plus1production.com

  • Bonjour,

    1+1 production souhaite réaliser un documentaire sur l’habitat alternatif et recherche des personnes souhaitant témoigner et faire partager leur mode de vie. Je remercie par avance les personnes ou associations disposés à me renseigner sur ce sujet.

    Cordialement,

    Hélène Peruzzaro

    1+1 Production
    6 rue Taylor
    75010 PARIS

    Tel : 01 45 49 71 11
    Fax :01 45 49 71 10

    www.1plus1production.com

    Voir en ligne : http://www.1plus1production.com

  • Bonjour, je vends un terrain de 3ha, en cévennes, avec foret, chataigneraie et verger, un mazet en pierres réhaussé en bois de 50m2 habitable, chauffage au bois par fourneau-bouilleur + un autre petit mazet de 15m2, eau de source sur terrain et bassin. Electricité en cours. Terrain bordé par des rivières, accessible par route. Café associatif sous yourte existant déjà pour qui voudrait continuer le projet. Possibilité de poser une yourte sur terrasse en bois et potentiel à exploiter pour autres constructions dans les arbres... Le tout pour 145 000 euros...

  • Bonjour,
    nous sommes deux réalisateurs/acteurs et sommes à la recherche d’une cabane pour le projet d’un court métrage. Cette cabane doit se situer en Ile de france. Ne vous inquietez pas pour un éventuel envahissement de l’équipe technique ! Le jour du tournage , nous ne serions que 3 ! D’avance merci si quelqu’un peut nous aider, contactez-nous à l’adresse suivante : pierreetbruno@free.fr

  • bonjour j ai besoin de votre aide nous sommes deux familles avec enfaants sommes actuellement en location maison insalubre et dangereuse pour nos enfants trouvons aucune solutions de rolegement en urgence donc nous recherchons en urgence un terrain ou maison ou autre pour 11 personnes une famille 2 adultes et 2 enfants et l autre 2 adultes et 5 enfants c est la marraine de mon fils et nous souhaitons ne pas etre separer nos maris sont tres bricoleurs merci d avance de nous aider veuillez me contacter au 03 85 55 34 10 demander corinne

  • que se passe t il dans les cabanes ?
    les yourtes ; les tipis ?
    bientot des rencontres dans nos vallees
    a bientot
    gerard

  • Bonjour , j’ai un projet de construction d’annexe à mon habitation principal de cabanes sur pilotis dans une foret partie constructible , je suis en attente d’un PC je n’arrive pas à trouver d’assureur pouvant me couvrir le bien pour un montant de 80 000 euro .
    Merci pour toute aide
    Jack

  • Hébergement insolite en Normandie à Pont L’évêque entre Deauville et Honfleur : la Cabane sur l’eau.
    Pour les fans de cabanes voici un nouveau concept, simple nous avons repris la base de la cabane dans les arbres que nous avons adapte sur l’eau.
    La nuit sur cette embarcation est tout simplement magique.

    Pour plus d’information : http://www.lacabanesurleau.com/

  • Bonjour, je recherche une cabane pour max deux mois pour une retraite !
    de préference en foret .
    j’ai besoin de décrocher du monde quotidien pour retrouver mon vrai moi et la realite du monde dans la retraite le silence et la meditation .
    merci d’avance
    mon émail : alexander.greg.62@gmail.com

  • Bonjour !
    Je suis Caro j’ai crée une ferme pédagogique il y a 1 an dans les Côtes d’Armor à Etables sur mer.

    Mon but est de partager avec les enfants qui viennent ici et surtout de leur (ré) apprendre à aimer et respecter leur nature, leur forêt, les animaux...

    C’est mon projet pro et surtout mon projet de vie !

    Malheureusement des idées comme les nôtres ne font pas rêver les banques et je rame un peu ....Financièrement et physiquement....

    C’est pourquoi j’en appelle à vous, peut être quelqu’un a t il du matériel dont il ne se sert pas ?
    J’aimerais pouvoir trouver une structure pour accueillir les enfants au sec en cas de pluie, tipi, yourte, cabane, tente, ou même roulotte ...
    Je n’ai pas moyen de payer, tout mon revenu passe dans l’entretien de mes animaux.
    Je peux proposer du troc...(C’est mieux que de l’argent ?!)
    Autre chose, j’ai la chance d’avoir un bon espace pour le potager, mais j’ai de petits muscles ! :) Donc si quelqu’un est intéressé par mon projet et veut m’aider à la ferme elle ou il pourra récolter la moitié de cet espace.

    Site de la ferme : lapetitetagarine.com Mon mail : lapetitetagarine@hotmail.fr

  • bonjour a tous,
    je cherche à vivre le mois de mai en cabane dans les pyrénées, pour connecter avec les éléments.
    je fouille pour trouver un lieu de repos avec de l’eau sans trop de passage.

    Merci à vous si vous connaissez une petite cabane (pour randonneurs, bergers, onf...) qui pourrait m’accueillir.
    Julien