Accueil > Sur les cabanes dans les arbres

Sur les cabanes dans les arbres

janvier 2010

Tous les enfants rêvent d’une cabane dans les arbres ? L’idée d’une cachette idéale, dominant les alentours, d’un repaire « privé » suffit à transformer les parents en ingénieurs en maisons arboricoles.

L’idée n’est pas neuve. Il y a longtemps, un peu partout dans le monde, des humains ont choisi de vivre dans les arbres pour se protéger des prédateurs et autres vermines venimeuses. En Polynésie on continue encore de construire des maisons dans les arbres et en Amazonie des maisons sur pilotis. L’idée continue de fasciner même les sociétés « civilisées ». L’empereur Romain Caligula s’est fait construire une cabane dans un arbre. La reine Victoria aussi en avait une bâtie dans un Tilleul vieux de 600 ans ou elle prenait le thé. Au siècle dernier à Paris, on pouvait sortir dîner dans un restaurant construit dans un arbre. Ah, le chic Parisien est sans limites ! Ou est-ce que les humains conservent des instincts de primates ?

Évidemment, c’est aux USA, pays aux mentalités encore bien juvéniles, que se perpétue la plus solide tradition de maisons dans les arbres. Une rapide recherche sur Internet permet de découvrir des sites commerciaux où l’on propose des « treehouse » préfabriquées selon divers modèles à accrocher aux arbres ou sur pilotis. D’autres compagnies proposent des accessoires variés qui vont du frigo au minuscule foyer pour les romantiques amoureux de la nature. Des auteurs ont rédigé des bouquins dédiés au sujet. En 1998 a même eu lieu aux USA le second congrès mondial des constructeurs de maison dans un arbre !

On trouve aussi une liste de gens qui se sont construits de telles maisons. Avec une adresse e-mail et des photos à l’appui. Il y en a de tous genres. Un téméraire professeur s’est construit une maison à la cime des arbres, à 60 pieds d’altitude. Ce qui ne l’a pas empêché de se faire cambrioler ! D’autres sites expliquent les techniques de construction nécessaires pour ne pas blesser l’arbre et rendre sa maison sécuritaire (un arbre, ça bouge dans le vent ce qui complique les choses).

Évidemment, le cinéma américain à succombé à l’attrait des maisons suspendues. Un épisode de StarWar présente un peuple de petits oursons (Les "Ewoks" interprétés par des nains dans un costume de peluche !) vivant dans des arbres haut de 1000 mètres. Et pour cause : il leur faut échapper à un prédateur mesurant 30 mètres !

Les productions Walt Disney ont adapté au grand écran le roman à succès « The Swiss Family Robinson » où une famille naufragée se construit l’ultime maison perchée dans un arbre géant. Le long-métrage a donné ensuite une série télévisée du même titre et plus récemment une seconde intitulée « The New Swiss Family Robinson ». Tout récemment encore, dans le « Robin Hood, prince of thieves » interprété par Kevin Kostner, les hors-la-loi de la forêt de Sherwood vivaient dans un village construit dans les arbres.

Bref, ce n’est pas d’hier que les maisons dans les arbres fascinent l’imagination... Il reste seulement à espérer que l’humanité, plutôt que de raser les forêts de la terre, se décidera à aller vivre dans les arbres !