Le recours aux forêts

Accueil > Cabanes > Livres et sites internet sur les cabanes > Cabanes dans le sud ouest

Cabanes dans le sud ouest

mardi 9 octobre 2007, par poumeyrol

CABANES DANS LE SUD-OUEST
Les auteurs de cet album nous invitent à découvrir les cabanes traditionnelles, populaires, du Sud-Ouest et la poésie des paysages dans lesquels elles s’inscrivent.

Les auteurs de cet album nous invitent à découvrir les cabanes traditionnelles, populaires, du Sud-Ouest et la poésie des paysages dans lesquels elles s’inscrivent. Au fil d’une route allant de l’Estuaire de la Gironde aux Pyrénées, Jean-Christophe Poumeyrol nous mène à la rencontre des cabanes de pêche au carrelet, des cabanes ostréicoles du bassin d’Arcachon, des cabanes de résiniers de la forêt landaise, en passant par les palombières, tonnes, gabions et autres postes de chasse sans oublier les cabanes de jardins ouvriers et quelques autres encore à l’usage original. Plus au sud, nous retrouverons entre autres les tonnes des Barthes de l’Adour, les postes de chasse des crêtes d’Iraty, les crampottes du port des pêcheurs de Biarritz, et enfin les cabanes d’estives des bergers pyrénéens. Les photos de cet ouvrage présentent l’univers traditionnel de la cabane dans le Sud-Ouest et la poésie du paysage dans lequel elle s’inscrit. L’auteur a voulu montrer la diversité de ces constructions en fonction de leur usage et des lieux où elles se situent.

JPEG - 83.8 ko
Cabanes dans le sud-ouest

Jean-Marie Poumeyrol, peintre reconnu, a rédigé la préface et réalisé quelques dessins de cabanes venant compléter ce travail photographique.

Jean-Christophe Poumeyrol est installé à Pau en tant que photographe depuis plus de 16 ans. Il partage son temps entre photographies publicitaires et travaux d’illustration.

Charles Daney, géographe, auteur de très nombreux ouvrages à La Renaissance du Livre, décrit la fonction de ces cabanes et leur réappropriation actuelle.


Livre CABANES DANS LE SUD-OUEST

Photographies Jean-Christophe Poumeyrol.

Textes Charles Daney.

Thématique Beaux-Arts - Mode et Décoration - Décoration.

Description 192 pages ; (23 x 23 cm) illustrations en couleur.

Editeur Cairn Editions.

Parution novembre 2006.

N° ISBN : 2-35068-015-0

N° EAN13 : 9782350680156

Disponible à la vente en librairie et sur internet.

Portfolio

Messages

  • Bonjour,

    J’aurai aimé un peu plus d’info sur le livre et des photos suplémentaires. On arrive pas à s’en faire une idée.

    • Bonjour,

      Vous pouvez voir des images extraites du livre ici.
      Cet ouvrage est illustré de 185 photographies et dresse un inventaire photographique des cabanes traditionnelles en Gironde, Pyrénées-Atlantiques et dans les Landes.

    • Bonjour,

      Est-ce qu’il y a des plans de cabanes dans le livre ?

    • Bonjour,

      Sauf erreur, il n’y a pas, dans ce bel ouvrage que j’ai eu le plaisir de feuilleter attentivement, de photos des cabanes tchanquées...

    • Merci pour cette remarque attentive.

      Effectivement, il n’y a pas de photos des deux cabanes tchanquées du bassin d’Arcachon, tout simplement parce qu’il n’y a dans le livre que des cabanes traditionnelles dont la forme est appropriée à une activité traditionnelle ( viticulture, chasse, pêche, ostréiculture, élevage etc )
      Les cabanes tchanquées dont il est difficile de définir l’usage exact ( surveillance des parcs ?) ne correspondaient donc pas vraiment, d’autre part elles sont tellement connues et représentées dans d’autres ouvrages ou documents que j’ai trouvé plus intéressant d’en montrer d’autres moins connues.

      Bien que mon idée en réalisant ce livre ai été de montrer toutes les Cabanes de différentes sortes et d’usage traditionnel dans le Sud-Ouest, au final il en manque, je n’ai travaillé que sur les trois départements proches de l’Océan, Pyrénées Atlantiques, Landes et Gironde et il aurait fallu deux ou trois livres de 200 pages pour les représenter toutes tant elles sont nombreuses et diverses.
      Par contre, j’espère que ce livre donne envie de se rendre sur place, profiter du bonheur de contempler les paysages du Sud-Ouest et toutes les cabanes qui s’y trouvent.

      Jean-Christophe Poumeyrol.

  • Vous ne pouvez pas en dire un peut plus dans l’article ???

    Merci

    • C’est clair, moi aussi je trouve que cet article manque d’infos...

      Je suis aller voir le lien cité mais on aimerait vraiment en savoir plus. Ne pourriez-vous pas développer votre article, car si j’ai bien compris vous êtes l’auteur de ce livre.

      Eric

    • Voici quelques infos en plus :
      Le livre comporte trois parties, la préface illustrée de quatre dessins, le texte de Charles Daney illustré de quelques photos de paysages, et enfin les photos de cabanes le plus souvent une photo par page et sur quelques pages des détails.
      Il existe une plaquette de présentation du livre disponible chez l’éditeur : Cairn éditions 29 rue Carrérot 64000 PAU Tél 05 59 27 45 61

      Quelques chiffres du livre :
      15 000 kilomètres parcourus en voiture et beaucoup d’autres à pied, en canoë ou en marchant les pieds dans l’eau…
      94 jours de prises de vues.
      L’ouvrage comporte 177 photos de cabanes et 189 illustrations au total.

      Les cabanes en détail :
      Voici quelques indications concernant les différentes cabanes et leurs usages, le texte de l’ouvrage contenant plus d’indications.

      Les bergeries de montagne :
      Elles sont utilisées par les bergers en été pour le pâturage des troupeaux. Les bergers les louent à la commune. Une partie est souvent disponible l’hiver pour héberger les randonneurs. La plupart sont restaurées en vue de suivre les directives européennes pour la fabrication du fromage de brebis, imposant des normes d’hygiène, notamment une salle indépendante du logement pour la fabrication du fromage.

      Les cabanes de pêche au carrelet :
      Installées le long de l’estuaire de la Gironde, de même que le long de la Garonne et de la Dordogne, ces cabanes sont toutes construites sur pilotis et précédées d’un ponton. On y pêche à l’aide d’un filet carré qui a donné le nom à la cabane. On y pêche sans appât quelques poissons et quelques crevettes de passage au-dessus du filet. Les prises miraculeuses (entre 50 et 100 poissons) sont très rares, seulement une ou deux fois dans l’année. La plus grande occupation du pêcheur se résume à quelques bonnes grillades à l’ombre des berges de la rivière.

      Les cabanes de résiniers dans les Landes :
      Elles témoignent de l’activité de récolte de la résine. Les anciens bergers recyclés en résiniers occupaient ces cabanes isolées dans la forêt landaise ou girondine durant la saison de gemmage. L’activité s’est arrêtée vers 1950. On ne retrouve plus sur place que quelques cabanes encore debout.

      Les cabanes de chasse à la palombe :
      Le Sud-Ouest étant situé sur la ligne de migration des palombes, il s’y est développé toute une culture de la chasse. Certains postes de chasse d’où on les tire au fusil ("pylone" et palombières perchées dans les arbres) d’autres où on les capture au filet (pantières en Pays basque à l’aide de filets verticaux installés sur un col de montagne et dans les Landes palombières au sol où les filets se rabattent sur les palombes.)

      Les cabanes ostréicoles :
      Petite originalité du livre : en dehors des cabanes réputées du Bassin d’Arcachon, on peut voir quelques cabanes ostréicoles situées dans le Médoc, le long de l’estuaire de la Gironde. A cet endroit-là l’activité a disparu, victime de la pollution de l’eau de l’estuaire.

      Les cabanes de vigne :
      Le livre en présente de trois vignobles différents : le Médoc, l’Irouléguy en Pays basque et le vignoble Béarn-Bellocq.
      Souvent, un bac récupérait l’eau de pluie de la cabane pour préparer le sulfatage des vignes.

      Les cabanes de jardins ouvriers ou jardins familiaux :

      Les tonnes et les gabions :
      Cabanes de chasse au canard sur les étangs landais.

      Les crampottes :
      Nom donné aux anciennes cabanes en pierre des pêcheurs du vieux port de Biarritz.

      Les cabanes d’airial :
      Dans les Landes, la maison traditionnelle occupe une petite clairière dans la forêt. Autour on trouve toutes sortes de petites cabanes en général pour l’élevage des lapins, poules etc.